Le système Start & Stop, Stop ou encore ?

Appelé également système de mise en veille, le système Start & Stop est un mécanisme destiné à redémarrer automatiquement le moteur d’une voiture. Face à une norme anti-pollution renforcée, ce type de dispositif s’inscrit dans une tendance écologique notamment grâce à sa capacité à réduire la consommation de carburant et l’émission de gaz nocifs.

Système Start & Stop : mode de fonctionnement

Start & StopCombinaison parfaite entre système électrique et moteur thermique, le Start & Stop consiste à équiper un bloc moteur classique d’un alterno-démarreur commandé via le cerveau électronique d’une voiture. Équipé de nombreux programmes électroniques, ce cerveau est capable d’analyser simultanément différents paramètres avant de commander l’arrêt puis le redémarrage du moteur.

En général, le Start & Stop fonctionne dès que la voiture est à l’arrêt et lorsqu’aucun autre système annexe comme le chauffage, le dégivrage ou la climatisation n’est activé. Si ces conditions sont remplies, le dispositif commande immédiatement l’arrêt du moteur. Lorsqu’il est en mode Start & Stop, le véhicule redémarre automatiquement lorsque la pédale de frein est relâchée, lorsqu’une pression est enregistrée au niveau de l’embrayage, et lorsque l’accélérateur est à nouveau appuyé.

Start & Stop : un équipement prometteur

Le système d’arrêt et de redémarrage automatique Start & Stop permet de réduire la consommation de carburant, surtout lors des embouteillages dans les zones urbaines. L’arrêt fréquent du moteur diminue également l’émission de gaz nocifs. Le gain de consommation obtenu par ce dispositif est de l’ordre de 3 à 10 % en cycle mixte et peut s’élever à 15 % en ville, notamment lorsque la circulation est assez dense. Le rendement électrique de l’alternateur s’avère également plus intéressant comparé à celui d’un véhicule conventionnel. En outre, ce système permet d’améliorer le confort de conduite en diminuant les vibrations du moteur liées aux arrêts temporaires.

Quels sont les limites du système Start & Stop ?

Malgré ses différentes performances, le système Start & Stop n’est pas sans inconvénients. Avec ce dispositif, l’utilisation incessante du démarreur tend à l’user rapidement, rendant sa durée de vie rarement supérieure à 100 000 km. La batterie est aussi fréquemment sollicitée pendant les phases de redémarrage. En cas d’usure, des coûts d’entretien importants sont à ajouter à l’addition, puisque ces deux équipements coûtent résolument plus cher sur une voiture dotée de ce système. Si l’intérêt économique du Start & Stop en ville s’avère indéniable, ses performances sont quasi nulles lors d’une conduite sur route ou autoroute.

Le système Start & Stop est particulièrement utile dans les zones urbaines aux circulations denses et aux innombrables feux rouges. Ses performances peuvent être accrues sur les véhicules intégrant un dispositif de récupération d’énergie lors des phases de décélération et de freinage. Ce mécanisme équipe généralement les petites berlines écologiques et la majeure partie des voitures hybrides.

Partagez l'article sur :