La Toyota Corolla, encore et toujours devant les autres

C’est un phénomène qui dure depuis des décennies. La compacte japonaise est toujours l’auto la mieux vendue sur la planète. Le secret de la Toyota Corolla ? Une présence sur tous les continents et un positionnement de compacte, ni trop grande ni trop petite.

toyota corolla

Douze générations et cinquante ans de présence après sa naissance, la Toyota Corolla n’en finit pas de se renouveler et de cartonner. 1,134 millions d’unités de la compacte japonaise se sont vendues l’an dernier et même si ce chiffre est en légère baisse par rapport à ses concurrentes, l’auto joue toujours en solo devant les autres, et surtout, devant une autre Toyota : le SUV RAV 4. 

Mais qu’est ce qui peut bien expliquer l’hégémonie de Toyota en matière de best-sellers en général, et celle de cette Corolla en particulier. L’image de fiabilité du Japonais est bien évidemment un élément majeur de ce succès, mais la mondialisation de la marque et, surtout, de la Corolla en est une autre, tout aussi importante. Fabriquée dans 16 pays, elle est présente sur tous les continents. Résultat de cette suprématie : il s’en est vendu plus de 47 millions depuis 1966, l’année de sa naissance. Malgré la crise sanitaire du Covid-19, elle reste la seule voiture à dépasser le million d’exemplaires vendus cette année : 1,134 million d’exemplaires contre 1,244 million en 2019, soit une baisse de 8,8 %. 

Toyota Corolla : l’histoire d’un best-seller

En 1966, naissait la première Toyota Corolla. Alors que les autos japonaises étaient quasi inexistantes sur le marché Nord-Américain où pullulaient les grosses cylindrées, Toyota a imaginé l’avenir autrement en proposant une petite auto. Arrivée en France en propulsion, fin des années 60, devenue traction, rebaptisée Auris, et redevenue Corolla, la petite japonaise s’est rapidement taillé une réputation de fiabilité et d’économie d’essence. Un détail important qui lui a permis de tirer son épingle du jeu pendant la première crise pétrolière de 1973. Toujours vendue à un tarif raisonnable, la philosophie de la Corolla c’est de répondre aux besoins et aux attentes de millions de consommateurs qui souhaitent une auto nécessitant peu de réparations et aux coûts d’entretien abordables. Résultat : depuis 2002 et 12 générations plus tard, la japonaise se vend chaque année à plus d’un million d’exemplaires.

Triomphe de l’hybride

L’Auris avait remplacé la Corolla et, depuis 2019, la Corolla remplace désormais l’Auris. Mais ça n’est pas la seule chose qui change : pour sa 12ème génération, la compacte de Toyota délaisse définitivement les diesels et les motorisations exclusivement thermiques pour n’offrir que deux modèles hybride de 122 et 184 ch. Niveau design, la Corolla a fait un bond : ses courbes ont beaucoup plus de personnalité. Son appétit de moineau est toujours de mise ainsi que sa douceur de fonctionnement et ses assemblages faits pour durer. Elle existe en trois niveaux de finitions et affiche un prix qui débute à 27 950 euros. 

Les autres meilleures ventes

Le top 5 des meilleures ventes mondiales est largement dominé par les véhicules japonais. Sur la seconde marche, on retrouve, en effet, un autre modèle Toyota : le RAV4 (971 516 exemplaires écoulés dans le monde), suivie de l’Honda CRV (705 651 exemplaires vendus). Viennent ensuite la Honda Civic (697 945 voitures vendues) et le constructeur Allemand Volkswagen, seule marque européenne à réussir à se positionner dans le top 10, avec son Tiguan (607 121 véhicules écoulés). La Toyota Camry se positionne 6e avec 592 648 unités vendues devant la Nissan Sylphy. Le classement de Focus2Move sépare les voitures particulières des pick-ups. Cela permet aux constructeurs américains de bien se placer. En effet, c’est le Ford F-Series qui arrive largement en tête des ventes avec 968 000 véhicules écoulés en 2020, devant le Chevrolet Silverado (637 000 exemplaires) et le Dodge RAM (631 000 exemplaires).