Convertir sa voiture au Bioéthanol : bonne ou mauvaise idée ?

ethanol e85

Présenté comme une alternative écologique et économique, le superéthanol tend à se développer sur le territoire Français. Début 2020, plus de 1700 stations essences proposaient ce carburant à la pompe. Une question que certains automobilistes se posent : est-il intéressant d’installer un kit de conversion à l’E85 ? Pour le savoir, retrouvez tous les avantages et les inconvénients d’un véhicule dit Flex-Fuel.  

Qu’est-ce qu’un véhicule Flex-Fuel ? 

C’est un véhicule qui peut rouler indifféremment à toutes les essences (E85, SP95-E10, SP98 et SP95) en toute proportion dans un seul et même réservoir. Vous l’aurez compris : si votre voiture roule au diesel, passez votre chemin !

Même si la vente de superéthanol E85 n’est autorisée en France que depuis 2007, l’utilisation d’éthanol en tant que carburant n’est pas si récente. Par exemple la Ford T produite en grande série entre 1908 et 1927 avait un moteur essence à quatre temps qui pouvait fonctionner à l’éthanol. 

Qu’est-ce que le superéthanol E85 ? 

Il s’agit d’un carburant contenant jusqu’à 85% d’éthanol et 15% d’essence en volume. Cette teneur minimale en essence permet de garantir le fonctionnement à froid du véhicule, notamment pour des températures négatives. Fabriqué à partir de végétaux contenant du saccharose, comme le blé, le maïs, la betterave et la canne à sucre, le bioéthanol peut être considéré comme un agro-carburant. Il permet de réduire l’impact environnemental dû à l’usage des énergies fossiles traditionnelles. 

Comment installer un boîtier de conversion E85 ou kit éthanol ?

Tout d’abord, vérifier l’éligibilité de votre véhicule. A-t-il été immatriculé après 2000 ? Respecte-il à minima les normes Euro 3 ? Fait-il moins de 14 CV fiscaux ? Si vous pouvez répondre « OUI » à l’ensemble de ces questions : bonne nouvelle, votre voiture est éligible ! La prochaine étape consiste à l’intervention d’un professionnel agréé à l’installation d’un boîtier homologué (Norauto, Speedy ou encore Point S). Il en existe plus de 1 000 recensés sur le territoire. Attention toute installation non-affiliée peut entraîner un retrait de garantie constructeur. Enfin, il faut compter entre 700 € et 1600 € tout compris entre le prix du boîtier et son installation. Le prix comprend aussi l’homologation qui officialise l’installation de ce dernier auprès de votre assurance et lors de votre prochain contrôle technique. Il est possible de souscrire une garantie qui couvre l’ensemble des pièces qui sont en contact avec le carburant, dans le cas où la garantie constructeur ne s’appliquerait pas. Grâce aux économies réalisées par le carburant E85 vendu en moyenne 0,68€/L, le coût total du boîtier devrait être amorti au bout de 2 ans si vous roulez en moyenne 13 000 Km/an. Il existe également des aides à la conversion en fonction des régions.

Bioéthanol : les avantages

Voici la liste des arguments en faveur des véhicules Flex-Fuel :

  • D’un point de vue technique, l’installation d’un kit de conversion reste simple. Un seul et même réservoir permet d’alimenter un moteur flexible qui accepte toutes les essences. L’entretien est identique à une voiture essence classique.
  • D’un point de vue économique, l’achat d’une voiture Flex-Fuel E85 permet une exonération des frais de carte grise de 50% à 100% selon les régions. Vous bénéficierez aussi d’un abattement de 40% sur les émissions de CO2 pour les véhicules émettant moins de 250g de CO2/km pour le calcul du malus écologique. Enfin au quotidien le prix de votre superéthanol à la pompe vous reviendra 50% moins cher. 
  • D’un point de vue écologique, des émissions de CO2 en baisse de 5% pour votre voiture. Et des émissions globales en baisse de l’ordre de 50%, entre la production du carburant et l’utilisation de votre véhicule. 
  • L’alcool est d’origine végétale. En France, principalement de la betterave sucrière. Dans le monde, de copeaux de bois (Suède), de pailles de canne à sucre (Brésil et Chine), de pailles de colza (USA).

Et les inconvénients ?

Les possibles freins restent : 

  • Une couverture des stations-services qui ne représente qu’un peu plus de 1 station sur 10, généralement des grandes et moyennes surfaces. 
  • Mais aussi une consommation supérieure de 20 à 25% en volume par rapport à des carburants traditionnels. Ce qui réduit l’autonomie en kilomètre en proportion. 
  • Il faut compter entre 20 000 et 28 000 kilomètres pour amortir le coût de l’installation d’un kit bioéthanol. 
  • La conversion au Bioéthanol n’a pas d’impact quant à la catégorie Crit’air de votre véhicule. 
  • Un constructeur automobile peut choisir de retirer sa garantie en cas d’installation d’un boîtier E85. Il faudra alors compter sur les garanties délivrées par le fabricant du kit. 

Partagez l'article sur :