Assurance auto : quelle garantie souscrire ?

QUELLE-ASSURANCE-AUTO-CHOISIR-HEADER

La loi impose une assurance auto pour tout véhicule terrestre à moteur. Destinée à vous indemniser ou à indemniser les conducteurs tiers en cas de sinistre, elle vous protège plus ou moins bien en fonction de la formule que vous aurez souscrite. Afin d’éviter les mauvaises surprises en cas de sinistre, voici quelques conseils pour choisir la garantie la mieux adaptée à votre profil.

L’assurance au tiers

Formule de base, c’est la garantie minimale obligatoire en France. Proposée à prix d’appel, la garantie « tiers » est limitée aux dégâts causés à autrui et ne couvre pas les dommages du véhicule assuré. Les personnes transportées sont également couvertes mais sachez que le conducteur lui-même ne sera pas indemnisé en cas de sinistre responsable.

Bon à savoir :

La formule au tiers est plutôt à réserver aux véhicules d’un certain âge dont la valeur vénale est faible, car les couvertures sont limitées.

À retenir :

– Formule de base,

– Garanties limitées,

– Pas de protection conducteur,

– Minimum obligatoire.

La formule intermédiaire ou « tiers confort »

Formule médiane, la garantie « tiers confort » ou « tiers plus » est en quelque sorte une garantie « tiers » renforcée par des options comme la protection contre le vol, le bris de glace, l’incendie, voire les catastrophes naturelles. Cette formule intermédiaire représente un bon compromis car elle offre des protections renforcées moyennant un tarif qui reste avantageux. Sachez néanmoins qu’elle ne couvre pas non plus les dommages causés à votre véhicule en cas de collision ou d’accident lorsque vous êtes seul en cause.

À retenir :

– Formule intermédiaire,

– Protection renforcée,

– Bon compromis.

La formule tous risques

Pour une couverture maximale, la formule dite « tous risques » est très complète puisqu’elle couvre aussi bien les risques causés à autrui que les vôtres. Vivement conseillée pour des véhicules à forte valeur, elle est également idéale pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une protection optimale. Le tarif des cotisations est certes plus élevé, mais au vu des garanties proposées, la garantie tous risques est la plus intéressante. Si vous êtes bon conducteur et bénéficiez d’un bonus maximal, la différence de prix peut parfois se révéler minime comparé aux autres formules. À méditer !

À retenir :

– Protection maximale,

– Couvre la majorité des risques,

– Tarif un peu plus élevé.

Les options

En plus des différentes formules standard existantes, il est également possible de renforcer ses garanties par des options supplémentaires qui peuvent se révéler très utiles.

La garantie conducteur

Sachez que cette option ne figure pas toujours dans votre contrat, ou, le cas échéant, propose une indemnisation très limitée. En souscrivant une garantie conducteur, l’assuré bénéficiera d’une protection renforcée en cas de dommages corporels.

La garantie panne mécanique

Destinée à prendre en charge les réparations en cas de panne, cette garantie est proposée par la majorité des assureurs, avec toutefois des limites. L’âge et le kilométrage du véhicule sont des critères souvent pris en compte dans l’acceptation de cette option par l’assureur.

L’assistance zéro kilomètre

Si la majorité des contrats d’assurance proposent une assistance dépannage, la formule « zéro kilomètre » fait souvent partie d’un panel d’options. Elle permet entre autres d’être dépanné même en cas de panne à son domicile.

L’assurance au kilomètre

Pour les « petits rouleurs », l’assurance au kilomètre permet de baisser le prix de la cotisation moyennant un kilométrage annuel réduit. Elle est souvent proposée pour les conducteurs parcourant moins de 5 000 km par an. Sachez néanmoins qu’en cas de sinistre, l’assureur appliquera une franchise conséquente si vous avez dépassé le kilométrage prévu par le contrat.

Partagez l'article sur :