Achat de voitures d’occasion : évitez les arnaques

voitures d'occasion

Le marché des voitures d’occasion est très florissant : trois achats d’automobiles sur quatre sont réalisés dans ce segment. Désireuses de profiter de cette manne juteuse, certains individus n’hésitent pas à tromper les acheteurs. Voici quelques conseils pour repérer les arnaques ou les situations suspectes.

Repérez les véhicules accidentés ou volés

De même qu’on visite forcément une maison avant de l’acheter, demandez à voir le véhicule avant de conclure l’acte de vente. Inspectez scrupuleusement sa carrosserie pour voir si la peinture n’est pas seulement un écran destiné à dissimuler d’anciennes traces d’accident. Vérifiez aussi que l’alignement entre le capot et les portières est parfait. Si ce n’est pas le cas, alertez-vous. C’est peut-être le signe que le véhicule vient d’être remis en état après un accident. Repérez également les petites boursouflures sur la carrosserie, dues à la présence de rouille. Pour cela, exigez du vendeur que la visite se fasse exclusivement durant la journée, à la lumière du jour. Les défauts sont en effet souvent atténués dans les endroits sombres et mal éclairés. Si le vendeur est réticent, il est plus prudent d’arrêter la transaction, même si vous pensez flairer une bonne affaire.

Les voleurs profitent du marché des voitures d’occasion pour dissimuler leur larcin. Pour vous épargner des ennuis avec la justice, pensez à vérifier si le numéro de série inscrit sur la carte grise est le même que celui qui est estampillé sur le châssis. Si vous repérez des traces de coups sur le châssis, méfiez-vous : le vendeur peut avoir frappé de faux numéros pour masquer le vol. Contrôlez également les barillets des portières. Si les joints de celles-ci sont neufs, c’est un signe suspect qui mérite des explications.

Scrutez de près le compteur

Les autorités européennes affirment que 5 % des compteurs de voitures d’occasion bénéficient d’un rajeunissement. Cette fraude est difficilement repérable, surtout dans le cas des modèles les plus récents équipés de compteurs électroniques digitaux, pour lesquels seul un concessionnaire peut indiquer s’il y a eu fraude. Toutefois, il est possible de repérer l’arnaque en comparant les chiffres indiqués sur le compteur de kilométrage et sur l’étiquette de la dernière vidange posée sur le carter d’huile. Les chiffres du compteur de kilométrage ne doivent en aucun cas être inférieurs à ceux inscrits sur l’étiquette de vidange. Si vous achetez un modèle ancien, vérifiez que les rouleaux sont parfaitement alignés. Si ce n’est pas le cas, le compteur a peut-être été falsifié à l’aide d’un tournevis.

Passez par un site professionnel de voitures d’occasion

Même si vous faites preuve de la plus grande vigilance, certains détails peuvent vous échapper. Pour avoir l’assurance de faire une bonne affaire, l’idéal est de passer par un site spécialisé qui contrôle la qualité des véhicules revendus. Vivacar, professionnel de la vente de voitures d’occasion, ne vous propose que des véhicules contrôlés et conformes au label du constructeur. Vous avez ainsi la certitude d’acheter un véhicule de moins de 7 ans et de moins de 90 000 km qui provient des plus grands distributeurs français. De plus, vous bénéficiez d’une garantie de 6 mois minimum.

Vous recherchez un véhicule d’occasion ? Près de 30 000 voitures d’occasion sont disponibles sur vivacar.fr.

Partagez l'article sur :