Voiture qui broute ou qui fume : que faire ?

Pas facile de savoir de quoi souffre une auto. Mais si votre véhicule broute ou hoquète, donnant la fâcheuse impression qu’il va caler, ou si de la fumée s’en échappe, les causes peuvent être élucidées. Quelques explications pour mieux décrire le phénomène à un garagiste.

 

voiture-broute-fume

Elle semble vouloir s’arrêter, comme si le moteur toussait. Rien de dramatique : votre voiture connaît quelques défaillances d’alimentation en carburant, ou injecte trop d’air dans ses chambres de distribution.

Un réservoir encrassé ?

En phase d’accélération, votre auto donne des à-coups ou le moteur paraît manquer de puissance par moment. Clairement, votre véhicule broute et il peut y avoir différentes causes à cela, à commencer par un problème d’allumage. A contrôler : les bougies qui sont peut-être défectueuses et engendrent des à-coups en phase d’accélération. A moins que cela ne provienne tout simplement d’une essence de mauvaise qualité ou d’impuretés qui se sont logées dans le réservoir, ce qui influe sur la qualité de la combustion et engendre une perte de puissance. Ces impuretés peuvent également obstruer les filtres et réduire ou empêcher le carburant d’être injecté dans le moteur. Il faut donc vérifier les filtres et les changer si nécessaire.

Une durite fissurée

Dans le circuit d’injection se trouvent des durites (tuyaux de caoutchouc) qui doivent rester absolument étanches. Une prise d’air au niveau de l’une de ces durites fissurées peut dérégler la circulation des fluides et injecter plus d’air que nécessaire dans le système. Résultat : le moteur a des ratés. Pour les moteurs turbo, il faut également vérifier que les durites sont bien en place. Car une durite dont la fixation est dévissée sera à l’origine d’une perte de puissance du moteur.

Un calculateur déréglé

Les voitures récentes sont équipées de calculateurs, qui gèrent électroniquement certaines fonctions automobiles. Si le calculateur en charge de l’allumage et de l’injection est défaillant, cela peut expliquer pourquoi une voiture broute ou souffre de trous durant les phases d’accélération. Dans ce cas, seul un spécialiste doit se pencher sur le problème afin de le réinitialiser ou carrément de le changer.

Des fumées noires, blanches ou bleues

Si la voiture fume, cela signifie qu’elle a un souci moteur. La couleur de la fumée, noire, blanche ou bleue, en dit long sur l’origine du problème. Proposez à quelqu’un de vous suivre pendant quelques kilomètres afin de déterminer le type de fumée et de réagir en fonction de ces indications. Évidemment, la fumée blanche qui s’échappe du pot d’échappement n’a rien d’anormal : c’est simplement de la condensation. En revanche, si votre véhicule ne cesse de fumer lorsque le moteur atteint sa température optimale, cela peut être lié à un joint de culasse défectueux. En effet, s’il n’est plus étanche, l’huile et l’eau de refroidissement peuvent se mélanger, provoquant l’échappement de ce type de fumée. Sur un moteur diesel, c’est la pompe à injection qui peut également être en cause. Seul un garagiste pourra la régler.

Une surconsommation d’huile

Si une fumée bleue s’échappe, c’est souvent lié à une surconsommation d’huile. Vérifier le niveau d’huile est donc le premier réflexe à avoir. En cas de surconsommation, le moteur peut casser : il faut urgemment consulter un spécialiste. Une fumée bleue peut aussi traduire une combustion incomplète du carburant dans le moteur. Les causes sont diverses : un échangeur eau/huile peut être défectueux et les deux fluides se mélangent. Des joints de soupapes peuvent également être abîmés. Résultat : de l’huile pénètre dans la chambre de combustion. Un problème d’injection ou de bougie peut également être à l’origine de cette fumée, ce qui nuit à la combustion du carburant.

Une fumée noire

La fumée noire apparaît plus fréquemment sur les véhicules diesel. Cela peut être dû à un problème de combustion : dans un moteur diesel, un excès d’injection de gazole ou un manque d’air provoquent une combustion de mauvaise qualité et donc un flot de fumée noire. Cela peut être lié aussi à une vanne de recirculation des gaz d’échappement obstruée. Le gazole produit des gaz saturés en suies qui peuvent, avec le temps, boucher le système d’injection. Les gaz sont du coup rejetés par le pot d’échappement sous forme de fumées noires.