Citroën ë-C4 : la berline met les watts

La nouvelle Citroën C4 a son pendant électrique : la berline compacte Citroën E-C4 qui met les watts. Avec sa motorisation 100% électrique, l’auto promet une autonomie de 350 km.

Citroën ë-C4

La remplaçante de l’actuelle Citroën C-Zéro est dans les starting-blocks. Disponible à la commande depuis juin dernier, la Citroën E-C4 à la silhouette de compacte surélevée, est le tout premier modèle de la marque aux chevrons à être affublé de la nouvelle technologie électrique de PSA. La plus wattée des C4 pique le moteur de la Peugeot e-2008 et adopte un look très différent. 

Citroën ë-C4 : mi berline mi SUV

La remplaçante wattée de la berline C4 seconde génération et de la C4 Cactus également, a opté pour un look très particulier. Avec ses 4.30 mètres de long, la Citroën ë-C4 a choisi de prendre de la hauteur pour se situer ainsi entre la berline et le SUV. D’ailleurs, elle n’a pas omis d’agrémenter ses protections plastiques sur les bas de caisse et les passages de roue. Une silhouette finalement très crossover afin de répondre aux tendances actuelles. La version électrique de la C4 thermique est quasiment identique. A ceci près que la mention ë-C4 est inscrite près du coffre et que la recharge se fait à gauche, sur l’aile arrière. L’élément le plus déroutant : le dessin de ses feux arrière qui ne sont autres qu’un clin d’œil à celui du concept 19-19 qui avait été présenté courant 2019.

Une autonomie de 350 km de la Citroën ë-C4

A l’instar de la Peugeot e-2008 ou du DS3 Crossback, la Citroën ë-C4 emprunte la plateforme e-CMP.  De quoi recevoir un moteur électrique de 136 ch (100 kW) et 260 Nm. Installé sur le train avant, celui-ci autorise une pointe de vitesse max de 150 km/h. Quant au 0 à 100 km/h, la berline chevronnée et wattée l’abat en 9,7 secondes. Pour faire varier la vitesse et le couple (Une puissance du moteur entre 82 et 136 ch), trois modes sont disponibles : Eco, Normal et Sport. Un mode « B » donne plus de frein moteur et récupère plus d’énergie lorsque le conducteur freine ou décélère. 

Niveau batterie, la Citroën ë-C4 électrique emprunte les mêmes que les autres modèles du groupe PSA. Avec 50 kWh de capacité cumulée, les batteries se logent discrètement sous le plancher du véhicule afin de ne pas grignoter d’espace à bord. En autonomie, le constructeur assure que l’auto peut parcourir jusqu’à 350 km ( WLTP). Et lorsqu’il faut la recharger, l’ë-C4 se laisse amadouer aussi bien par une prise domestique que par une wallbox. De série, la nouvelle auto wattée de Citroën embarque un chargeur de 7,4 kW. Et la charge complète s’effectue en 7h30. Pour réduire le temps à 5h, un chargeur en option de 11 kW est proposé. Pendant les trajets, l’ë-C4 est compatible avec les bornes rapides afin de recharger ses batteries à 80% en 30 minutes. Tarif C4 électrique : à partir de 35.600 euros hors bonus 

Citroën C4 : son pendant thermique

Alors que le Citroën C4 Cactus n’a jamais réussi à trouver une légitimité sur le segment des berlines compactes, la C4 a un coup à jouer et ne s’en prive pas. La nouvelle Citroën ë-C4 thermique franchit une nouvelle étape en tranchant avec les adversaires de la catégorie. Sous le capot, cette nouvelle C4 propose une large palette de motorisations thermiques : trois essences (100, 130 et 155 ch) deux diesels (110 et 130 ch) et la fameuse version 100% électrique reprenant la mécanique des Peugeot e-208 ou e-2008. 

C4 Cactus d’occasion

D’occasion, la Citroën C4 Cactus est un bon plan. A son bord, l’effet « tapis volant » est garanti. Côtés moteurs, il faut préférer le Puretech 1.2 Turbo essence de 130ch avec boîte mécanique à 6 vitesses au moteur essence de 110ch accouplé à la boîte auto 6. Les sièges « Advanced confort » renforcent, eux aussi, son côté moelleux. A bord, le  style « malle de voyage » de la planche de bord fait toujours son petit effet. Un C4 Cactus à retrouver sur le site de voitures d’occasion Vivacar.