Immatriculations françaises : le mystère des voitures fantômes

Une récente étude du cabinet AAA Data montre qu’une auto sur cinq n’est pas en circulation. Soit près de 13 millions de voitures fantômes sur les 52 millions du parc automobile Français. 

voitures fantômes

En France, 52 millions de voitures sont immatriculées et leur âge moyen est de 14 ans. Mais seulement 39.3 millions circulent sur les routes et ont un âge moyen d’une dizaine d’années. Selon l’étude du cabinet AAA, c’est le département du Nord, à la fois très peuplé, très étendu et frontalier, qui compte le plus de véhicules en circulation (1 431 666 millions), suivi par les Bouches du Rhône et la Gironde. Près de 13 millions de voitures (1 auto sur 5 immatriculée) dorment donc dans un garage sans avoir été officiellement radiées. 13 millions de cartes grises existeraient donc toujours sans que l’on puisse pour autant y rattacher physiquement un véhicule. Ces voitures fantômes mises sur la touche sont majoritairement très âgées : plus de 20% ont été immatriculées avant 1997. Parmi les véhicules qui sillonnent encore l’Hexagone, 9 000 ont plus de 40 ans et près de 300 000 ont été étrennées dans les années 80. 

Le mystère des voitures fantômes

On peut avancer plusieurs explications à ce curieux phénomène. D’une part, la reprise d’un véhicule pour destruction n’est pas gratuit. Il peut en coûter entre 50 et 150 euros pour le remorquage d’une épave, si l’auto n’est plus en capacité de faire elle-même ce dernier voyage vers la casse. Certes, la loi prévoit la reprise des vieux modèles, à condition qu’ils soient en état de rouler par les garagistes, mais à condition de racheter une voiture neuve ou récente. Et certains ménages ne peuvent se le permettre d’où les voitures fantômes. En outre, de nombreux automobilistes sont coincés en raison du contrôle technique, car outre le prix de l’opération (65 euros) les frais de répâration en cas de contre visite peuvent s’avérer très élevés. Résultat : les garages, et les jardins de campagne sont jonchés d’épaves qui finissent par rouiller, ou servent de réservoir à pièces détachées pour d’autres autos en meilleur état.

Où circulent les autos les plus récentes ?

Reste que ces épaves se retrouvent généralement dans des régions plutôt pauvres. A l’inverse, le riche département des Hauts de Seine est, sans surprise, le champion de la voiture neuve. Son parc est, en effet, le plus récent avec un modèle sur deux âgé de moins de 5 ans. C’est également dans les Hauts de Seine que les véhicules d’entreprises sont en plus forte proportion (32% contre 7.3% en moyenne nationale). Il faut dire que les cadres y sont nombreux et les sièges sociaux aussi. Ces autos, âgées au maximum de trois ans, sont donc loin des épaves des zones plus rurales ou populaires. A Paris et dans l’Oise, les véhicules de flottes d’entreprise représentent plus de 20%. Par contraste, dans la Meuse et la Haute-Saône, guère de véhicules sont immatriculés par des sociétés (A peine 3%). 

39 millions de voitures en circulation 

Si treize millions de voitures françaises sont des voitures fantômes à l’arrêt, elles sont tout de même 39 millions à circuler chaque jour en France. Un chiffre qui progresse chaque année et un vieillissement du parc qui se poursuit malgré les aides de l’Etat pour inciter à mettre à la casse les anciens modèles. Les SUV continuent leur montée en puissance (16% du parc roulant et 39% des immatriculations en 2019). Mais les berlines n’ont pas dit leur dernier mot en continuant à dominer les ventes (58%), même si l’étude inclue dans ce terme, les citadines et les compactes. Mais l’accumulation de chiffres de cette enquête démontre surtout que, malgré les aléas, les épaves et un frein du pouvoir d’achat général, les Français n’ont pas d’autres choix que d’utiliser leur voiture. En zone rurale et périurbaine, 70% l’utilisent quotidiennement pour se rendre à leur travail contre seulement 11% à Paris et 35% à Lyon. Des zones ou d’autres solutions de mobilité s’offrent à eux. Ce qui n’est pas le cas partout ailleurs.

Partagez l'article sur :