Seat Ibiza 5 – vidéo de présentation

En 2018, la Seat Ibiza est revenue dans la place avec un nouveau design et une plateforme inédite. D’occasion, la citadine polyvalente a bien des atouts. Petite présentation vidéo sur VIVACAR. 

Habitabilité en hausse, bon volume de coffre, agrément routier. La Seat Ibiza 5ème génération est une référence sur le segment des citadines polyvalentes. Les starlettes françaises Peugeot 208 et Renault Clio peuvent lui envier son design très travaillé et qui donnent l’impression que c’est une grande voiture. En 2018, la citadine polyvalente espagnole pétrie de qualité, s’était retrouvée en finale du trophée européen de la voiture de l’année. Mais c’est finalement le SUV Volvo XC40 qui lui avait ravi la place dans la dernière ligne droite. La petite ibère a séduit bien des journalistes grâce à ses qualités de finition et à sa fabrication irréprochable, bien entendu, mais aussi parce qu’elle a emprunté nombre d’éléments mécaniques à la Volkswagen Polo en y ajoutant un brin de fantaisie toute méditerranéenne. D’occasion, vous pouvez facilement la dénicher sur Vivacar.

Une Ibère qui a du coffre 

Sa plateforme MQB A0 du groupe Volkswagen, la même qui a servi de squelette aux SUV T-Roc et Seat Arona, est performante et a élargi la citadine de 9 cm. De quoi l’asseoir correctement sur la route et lui donner un air plus trapu. De quoi aussi offrir plus d’espace à l’arrière (parmi les meilleurs de la catégorie) et un coffre parmi les plus vastes du segment avec 355 litres. Modèle réduit de sa grande sœur Leon, l’Ibiza dont le nom donne des envies de voyages, a aussi reçu un coup de crayon moderne pour séduire une clientèle branchée. Son châssis a également été amélioré, son poids abaissé et l’agrément de conduite par conséquent amélioré. 

Seat Ibiza : conduite accrocheuse

Au volant de la Seat Ibiza, on ressent du confort et du dynamisme. Bien suspendue, la citadine polyvalente offre un maintien de caisse parfait et bénéficie d’un amortissement qui filtre à merveille les aspérités des routes.Ce savant équilibre entre dynamisme et confort permet à la Seat de se positionner entre la Peugeot 208 au châssis agile et la Renault Clio au comportement moins alerte.

Pour les entreprises et les gros rouleurs, la Seat Ibiza, pourtant inaugurée avec des blocs essence, existe encore en diesel. Le 1.6 TDi 115, bien connu au sein du groupe Volkswagen, est disponible en trois niveaux de puissance (80, 95 et 115 ch) et peut être associé, pour la version 95 ch, à une boîte automatique DSG. Le moteur essence de 95 ch, quant à lui, apporte, dans les bas régimes, la souplesse de ses trois cylindres et permet d’évoluer avec fluidité dans les jungles urbaines. Sur la route, vous pourrez compter sur le turbo de ce 1.0 TSI pour des relances dynamiques à souhait. 

Multimédia et rangements

Le grand écran de 8 pouces est très lisible et agréable. Et, en matière de rangements, l’Ibère fait mieux que les petites Françaises. Vrai plus : ses sièges sont larges et confortables. Et grâce à l’empattement en hausse, l’habitabilité est parmi les meilleures. Autre atout : la Seat Ibiza peut s’équiper comme une grande, à l’image du chargeur par induction du smartphone. 

Occasion Seat : la remontada

Considéré au départ comme une simple marque supplémentaire du groupe Volkswagen, la marque espagnole Seat Ibiza a, depuis quelques années, entrepris une remontée spectaculaire de ses ventes. La marque mal-aimée du groupe ne l’est plus. Depuis quatre ans, Seat Ibiza voit grimper ses ventes sur tous les marchés où le constructeur espagnol est présent. Un succès lié à ses mécaniques éprouvées, à ses technologies avancées et à ses lignes dynamiques. Mais cette remontada est aussi à mettre au crédit de l’arrivée de deux nouveaux SUV dans sa gamme. Un regain qui permet à Seat de disposer désormais de bonnes cotes sur le marché de la seconde main. Elle permet à l’acheteur de garantir son investissement en étant désormais sûr de bien revendre son acquisition le moment venu.

Partagez l'article sur :