Les ventes de voitures s’offrent une embellie de printemps

Malgré les ponts et les jours fériés, les ventes du mois de mai sont en progression de 1,2% par rapport à l’an passé. Une hausse pourtant pleine de paradoxes. Décryptage.

ventes de voitures

Le printemps est une période idéale pour les ventes de voitures, puisque nombre d’automobilistes passent commande de leur nouvelle monture à cette période, histoire de se faire livrer en début d’été et de l’étrenner sur la route des vacances. Pour autant, il faut comparer la hausse du mois dernier à ce qui est comparable. A nombre de jours ouvrables identiques, c’est en réalité d’une baisse qu’il s’agit, puisque mai 2018 comptait un jour ouvert supplémentaire. Statistiquement, la baisse aurait donc pu atteindre 3,9%. Un score beaucoup moins réjouissant. Mais en baisse ou en hausse, toutes les marques ne sont pas logées à la même enseigne pour autant.

Renault en tête malgré la Clio en fin de vie

Si 193 948 autos ont été immatriculées en ce mois de mai, la palme revient à Renault qui, à lui seul, a vendu 36 026 voitures. Et pourtant. La Clio 4, son best-seller, est dans la dernière ligne droite et la nouvelle version sera commercialisée dans 10 jours. Les ventes de l’ancien modèle se sont donc effectuées à grands coups de remises dans le réseau, ce qui n’empêche pas la petite française, qui squattait la première place du podium depuis plusieurs années, de se laisser dépasser au cours de ce mois par sa rivale de toujours, la Peugeot 208 qui elle aussi sera renouvelée à l’automne. Mais la Clio n’est pas deuxième du classement pour autant, puisque la Dacia Sandero, sa cousine de la filiale roumaine du Losange lui a ravi cette position.

Ventes de voitures : Citroën au top

C’est une remontada entamée depuis le début de l’année. Mois après mois, les Chevrons continuent de caracoler et enregistrent en ce mois de mai une hausse de 23,1%. Du coup, Citroën progresse depuis janvier de 16,2% et a vendu 104 227 autos, principalement des C3, C3 Aircross et C5 Aircross. Pour autant, la marque qui fête cette année ses 100 ans reste toujours le troisième larron de l’industrie automobile française, assez loin derrière Peugeot et Renault, toujours premiers de la classe.

Certains importateurs en baisse…

Si, globalement, les marques françaises sont au mieux, du côté des étrangers, l’ambiance est plus morose. Chez Nissan notamment, faute de nouveaux modèles, la baisse atteint 42%. La faute à l’arrêt des ventes aux loueurs, mais pas seulement. La citadine Micra ne rencontre pas le succès escompté et le SUV urbain Juke tarde à se renouveler. Chez Volkswagen aussi, le printemps n’a pas été heureux. La petite Polo peine à trouver des clients et la Golf est atteinte par la limite d’âge et ne sera pas renouvelée avant l’an prochain. Résultat : -9,2%. Même constat chez Ford qui plonge de 15,3%. Une descente qui dure depuis plus d’un an, malgré le renouvellement assez récent de ses Fiesta et Focus.

…Et d’autres en hausse

Mais si certains importateurs voient leurs ventes décliner, d’autres ont eu une jolie surprise en ce mois de mai. C’est le cas de Toyota qui progresse de 15,8%. Sa politique de l’hybride systématique semble payer et son nouveau RAV4, comme la nouvelle Corolla, font des étincelles. Même embellie pour la petite Smart qui, progresse de 15% ce mois ci et de 28% depuis le début de l’année. Un bon résultat obtenu grâce aux efforts de son réseau puisqu’aucun nouveau modèle n’est sorti de ses usines depuis 2014.

Le sport en grande forme

Bien sûr, c’est un marché de niche. Mais la voiture de sport tient la forme et deux de ses marques ont réalisés de très bons scores le mois dernier. Porsche tout d’abord, qui essuyait des reculades depuis des mois revient en pleine forme avec une hausse de 13%. Même succès pour Alpine. La filiale du losange fait mieux que ses objectifs et a livré 299 A110 en mai. Près de 1 500 petits coupés bleus ont ainsi été vendus depuis le début de l’année. Preuve s’il en est que l’on peut être français, sportif, haut de gamme et connaître la réussite.

Partagez l'article sur :