Quels sont les critères pour estimer le prix d’une voiture d’occasion ?

valeur voiture occasion

« Dès lors qu’elle sort de la concession, une automobile perd de sa valeur », entend-on souvent dire. Pas faux ! Avant d’acheter ou de vendre une voiture d’occasion, il est donc important de définir sa valeur résiduelle. De nombreux critères permettent de calculer au plus juste le prix d’un véhicule d’occasion.

La cote Argus

La cote Argus est la référence dans toute transaction automobile. Destinée aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers, elle sert de base de négociation lors de l’achat ou de la revente d’une voiture d’occasion. S’agissant d’une cotation officielle, elle détermine donc sa valeur vénale et peut également servir aux professions réglementées comme les notaires ou les huissiers lors de procédures diverses (successions, saisies, etc.). La cote Argus s’appuie sur des critères tels que le type, l’âge, le kilométrage ainsi que – parfois – la facilité de revente du modèle.

Bon à savoir : pas forcément tous les modèles
Au bout d’un certain âge, certains véhicules ne figurent plus dans l’Argus. On entend souvent dire qu’« ils ne sont plus cotés ». En réalité, il s’agit essentiellement d’un manque de place. Il est toujours possible d’évaluer la cote de sa voiture en s’appuyant sur la décote affichée les années précédentes.

 

L’âge a son importance

Même s’il est comme neuf, un véhicule d’un certain âge ne se revendra jamais au prix du neuf, c’est tout à fait logique. L’âge est certainement l’un des principaux critères déterminant la valeur d’une voiture d’occasion. Il est calculé à partir de la date de première mise en circulation et non à partir de la fabrication. Plus une voiture est âgée, plus sa valeur diminue sur le marché des automobiles de seconde main.

Bon à savoir : forte décote les deux premières années
Un véhicule neuf perd jusqu’à 40 % de sa valeur les deux premières années. C’est généralement à partir de cet âge qu’il devient intéressant d’opter pour une auto d’occasion, sachant qu’au bout de deux ans on parlera toujours de voiture récente.

 

Kilométrage : attention, ça peut faire très mal !

Si l’on considère qu’un véhicule Diesel parcourt environ 25 000 kilomètres par an et qu’un véhicule essence près de 15 000, le kilométrage est l’un des facteurs qui influent sur la valeur d’une voiture d’occasion. Une auto fortement kilométrée verra sa valeur baisser sous sa cote officielle, alors que le même modèle pourra éventuellement se négocier à prix plus élevé si son kilométrage est très inférieur à la moyenne. C’est la raison pour laquelle les gros rouleurs se débarrassent généralement de leur automobile au bout de quelques années seulement.

L’état général : attention aux frais de réfection

Une voiture d’occasion mal entretenue ou présentant traces de chocs, coups de portières ou rayures diverses est généralement vue d’un mauvais œil. Si les particuliers sont de plus en plus vigilants, les professionnels le sont encore plus. Un véhicule d’occasion nécessitant d’importants frais de remise en état se négociera à un prix largement inférieur à la cote Argus. Et la déception est parfois grande lorsque le concessionnaire vous annonce la somme qu’il est prêt à débourser pour la reprise de votre auto… En clair, bichonnez-la, vous ne le regretterez pas.

La loi de l’offre et de la demande

Un véhicule recherché s’achète et se revend généralement au-dessus de sa cote officielle. A contrario, un modèle boudé souffre d’une revente très difficile ou quasi impossible. C’est ce qu’on appelle la loi de l’offre et de la demande. Cette tendance du marché agit de plus en plus en tant qu’indicateur dans les transactions automobiles. C’est également un critère à ne pas négliger, car certains professionnels font parfois preuve de réticence face à ce genre de modèles.

Bon à savoir : faites de bonnes affaires
Si l’esthétique n’est pas un point crucial pour vous, optez donc pour l’un de ces modèles. Vous bénéficierez souvent d’une occasion récente et, en plus, pas chère !

 

La cote officielle Argus est le point de départ pour estimer la valeur d’une voiture d’occasion, mais certains critères viennent généralement ternir le tableau. Âge, kilométrage, état et tendance du marché sont également à prendre en considération. Pensez-y !