Tout ce qu’il faut savoir sur l’éclairage en voiture

Au début de l’histoire automobile, l’éclairage en voiture consistait en une simple lampe à huile. Fort heureusement, la technologie a évolué et permet aujourd’hui à la fois de voir et d’être vu. Avec les phares à LED, l’éclairage est même devenu un élément à part entière de l’esthétique d’une voiture.

Éclairage et sécurité

Eclairage en voitureL’éclairage automobile est destiné à éclairer la route lors d’un déplacement nocturne ou quand les conditions atmosphériques atténuent la visibilité (neige, forte pluie, brouillard). Sa seconde fonction consiste à signaler la présence et les mouvements de la voiture aux autres usagers de la route, qu’il s’agisse de piétons ou d’autres véhicules à moteur.

Le fait de voir et d’être vu réduit considérablement le risque d’accident. Pour maintenir cet éclairage en bon état, il est important de suivre quelques règles :

  1. Veillez à maintenir vos phares et vos feux toujours propres. Si nécessaire, nettoyez-les avec une éponge et de l’eau, notamment si vous devez faire un long trajet.
  1. Quand vous changez vos lampes (tous les deux ans environ normalement), faites-le par paire. De cette façon, leur degré de luminosité reste identique.
  1. Vous devez régler vous-même vos phares pour que le faisceau soit dirigé sur la route tout en évitant d’éblouir le conducteur venant en face de vous.

Les différents types d’éclairage en voiture

Pour voir :

  • 2 feux de route ou phares qui éclairent la route,
  • 2 feux de croisement ou codes qui éclairent la route sans toutefois éblouir les autres conducteurs,
  • 2 feux de brouillard avant qui accroissent la visibilité du conducteur dans des situations précises comme une chute de neige, un brouillard épais ou une forte pluie,

Pour être vu :

  • 4 feux de position (veilleuses) destinés à indiquer la position de la voiture : 2 blancs situés à l’avant et 2 rouges à l’arrière,
  • 2 feux de brouillard arrière afin d’informer les véhicules qui arrivent derrière vous. A allumer seulement en cas de chute de neige ou de brouillard, jamais sous la pluie.

Pour communiquer :

  • 4 feux clignotants pour indiquer un changement de direction aux autres usagers de la route,
  • 2 feux de recul pour signifier que le véhicule va effectuer une marche arrière,
  • 2 à 3 feux de stop pour indiquer à la voiture qui vous suit que vous appuyez sur la pédale de frein,
  • 4 feux clignotants de détresse pour signifier un danger quelconque.