Top Gear France : top départ pour la saison 7

Top Gear France sera de retour sur RMC Découverte ce 1er Avril et ce n’est pas une blague. La date est bien choisie : la déclinaison française du programme culte de la BBC regorge de nouveautés, de gags et de surprises.

top gears france

Durée de lecture estimée : 3 minutes

Pour les amateurs d’automobile qui aiment les visions un peu décalées et les défis un peu fous, c’est l’émission parfaite. Top Gear envoie du bois à l’occasion de sa septième saison (déjà !) et ne s’est pas endormi sur ses lauriers pour tenir les spectateurs en haleine.

Plus de public à cause du virus

Au programme de la 7ème saison : des VIP, un nouvel animateur, des courses folles et un élément perturbateur : la COVID 19.  De quoi décaler la production, multiplier les réunions en visio conférence, remettre maintes fois les tournages à plus tard. Installer du gel sur le plateau et remplacer le public par une idée astucieuse : un driving de voitures qui fait presque autant de bruit que les 300 spectateurs habituels sur le plateau grâce à leurs coups de klaxons. Se frotteront à la piste : Malika Menard, Henri Leconte, Jean-Baptiste Guégan, Sandy Heribert, Julien Fébreau, Olivier Panis, Sébastien Loeb, Claude Dartois, Franky Zapata, Gaspard Proust, Tom Leeb, Camille Lacourt, Booder, Arnaud Tsamere, Julien Cohen…La liste des invités de cette saison 7 de Top Gear France est longue et variée.

« La saison des quatre fantastiques »

683 000 spectateurs par semaine. Ce n’est pas rien. Et la prod de Top Gear doit les garder fidèles. Alors pour ne pas ronronner, il a fallu évoluer. Dans cette saison 7, il y a quatre nouveaux talents surnommés « les quatre fantastiques ». Aux côtés de Philippe Lelouche, Le Tone et Bruce Jouanny, on trouve le sportif Luc Alphand qui apporte sa touche personnelle. Pas facile pour l’ex champion de ski de débouler après 6 saisons et de faire sa place parmi des compères déjà complices. Mais Luc Alphand, touche à tout du volant, qui a déjà participé au Dakar et possède sa propre écurie aux 24H du Mans, a été accueilli à bras ouverts. Il se sent même « complémentaire dans la connerie et le fun ». Pour sa première émission, le nouvel arrivant aura même droit à une « Spéciale Luc Alphand ».

Top Gear France saison 7 : une nouvelle piste off road 

Parmi les nombreux changements qu’a opérée l’émission Top Gear pour cette saison 7, la piste des tours chronométrés n’est plus la même. C’est désormais sur une piste off road de 2km avec des banking, des virages et des bosses et des nouveaux véhicules (Toyota Hilux) que les talents vont évoluer au volant de leurs bolides. Les sauts risquent d’être mémorables. Pour les invités de cette saison comme Olivier Panis qui roule d’habitude sur la glace du Trophée Andros, ça va être un défi. Ce ne sont pas de vraies voitures de courses mais avec un casque sur la tête, l’idée de challenge revient vite. Et les concurrents risquent d’être « chauds bouillants ». Au fil des 11 émissions de la saison, l’équipe posera caméras et roues dans de nombreux paysages : Andorre, Corse, La Plagne, notamment. De beaux terrains de jeu pour une émission décalée.

Une course entre une auto et un flyboard pour la saison 7

Top Gear France est également friand des défis étonnants. Une course entre un flyboard (280 ch par réacteurs et il y en a 5…), celui de Franky Zapata, l’inventeur de cet engin aérien, et une Porsche Taycan sera au menu. Qui va gagner ? Le suspense reste entier. D’ailleurs, l’émission garde encore de nombreux secrets. Par exemple, qui est le Stig ? Ce n’est donc pas Luc Alfan en tout cas…