Top 10 des voitures du salon de Pékin

Avec seulement 100 voitures pour 1000 habitants, le potentiel de la Chine est encore énorme pour le marché de l’automobile. Les constructeurs profitent du salon de Pékin pour présenter leurs modèles spécialement conçus pour séduire les Chinois.

Koleos 2, l’arme secrète de Renault pour conquérir l’Asie

La marque au losange a profité du salon de Pékin pour présenter la Koleos 2, un 4×4 massif aux lignes sportives, qui a pour ambition de séduire les Chinois en quête d’un 4×4 doté d’une grande habitabilité. La Koleos 2 est aussi une alternative intéressante aux classiques Scenic et Espace, pour ceux qui recherchent une voiture familiale.

Salon de Pékin

Le Volkswagen T-Prime Concept ou le futur du Touareg

Décidément, il existe une histoire d’amour entre le Touareg et la Chine. En 2010, Volkswagen a déjà choisi le salon de Pékin pour dévoiler le Touareg 2. Six ans plus tard, la marque allemande arrive en Chine pour montrer le nouveau concept de son SUV phare. Les esquisses dévoilées au cours du salon laissent présager un Touareg hybride rechargeable aux lignes plus tendues que sur les précédents modèles.

Salon de Pékin

l’E-Elysée de Citroën présenté en avant-première

Citroën profite du Salon de Pékin pour dévoiler au grand public son programme de 2016 et présenter l’E-Elysée. Il s’agit de la version électrique de sa nouvelle C6 C-Elysée déjà commercialisée en France. Spécialement dédié au marché asiatique, ce modèle a été travaillé en étroite collaboration avec le bureau de Shanghai. Les premiers exemplaires de cette berline de luxe sortiront des usines de Wuhan à compter de l’année 2017. Pour ce qui est de la performance, cette nouvelle C6 sera équipée de batterie de technologie lithium-ion, ce qui lui procure une autonomie de 250 km. Cette batterie se charge en 30 minutes en mode rapide.

Salon de Pékin

La Mazda CX-4, un modèle dédié à la Chine

La plupart des marques ont choisi de présenter leur modèle de SUV au salon de Pékin pour mieux séduire les automobilistes chinois. La marque nipponne espère tirer son épingle du jeu avec sa Mazda CX-4 déclinée en deux modèles. Ce nouveau SUV réservé au marché chinois se décline en deux versions : l’une uniquement en traction, dotée d’une boîte manuelle ou automatique à 6 rapports et l’autre avec 4 roues motrices et une boîte 2.5 automatique à six rapports.

Salon de Pékin

La Porsche 718 Cayman, le nouveau coupé de Porsche

Porsche a déjà marqué les esprits au salon de Genève avec son cabriolet 718 Boxster qui associe élégance et maniabilité. Le constructeur continue sur sa lancée au Salon de Pékin où il présente la 718 Cayman, un coupé doté d’un moteur central de 4- cylindres.

Salon de Pékin

La Jaguar XFL : les traces du félin se font plus larges

La marque de Coventry profite de sa présence en Chine pour présenter la Jaguar XFL, la version large de la Jaguar XF. Il s’agit là du tout premier modèle de la marque au félin à être construit en Chine. Les premiers XFL sont prévus pour sortir des usines de Changshu à partir du second semestre 2016.

Salon de Pékin

Mercedes Classe E, une version plus longue pour la Chine

Jaguar n’est pas le seul constructeur à allonger ses modèles pour la clientèle chinoise. Mercedes en fait également autant avec sa Classe E limousine qui se dote d’empattements longs pour mieux séduire les Chinois. Ce modèle unique se construira et se vendra exclusivement sur le marché chinois.

Salon de Pékin

Le Smart Brabus plus sportif que jamais

La Fortwo et la Forfour de Smart Barbus revêtent des allures sportives au salon de Pékin. Avec leur motorisation plus performante et leurs équipements techniques qui améliorent leurs trains roulants, les Smart tendent de plus en plus à se rapprocher des standards de GT.

Salon de Pékin

Audi TT RS, une nouveauté pour la gamme sportive

L’Audi TT RS est sans doute le modèle le plus en vue au salon de Pékin. Avec son nouveau bloc en aluminium et son système de double injection, la nouvelle TT RS fera pâlir d’envie les plus grosses sportives. Son moteur atteint en effet les 400 chevaux et il lui faut à peine 4 secondes pour passer de zéro à 100 km/h.

Salon de Pékin

Lexus IS se refait une beauté pour la Chine

Lexus ne produit pas ses voitures en Chine, mais le pays constitue néanmoins une large part du marché de la marque nipponne. Pour mieux séduire ses adeptes chinois, Lexus a offert une cure de jouvence à sa berline hybride IS. Le résultat, qui allie élégance et performance, est présenté en première mondial au salon de Pékin.

Salon de Pékin