TAEG, TEG : quelles sont les différences ?

TEG et TAEGLe remboursement d’un crédit, qu’il soit immobilier ou dédié à l’achat d’un véhicule, comprend diverses lignes de dépenses s’ajoutant au capital emprunté. Intérêts, frais de dossier, assurance sont autant d’éléments à prendre en compte au moment de souscrire un prêt. On entend souvent parler de TEG ou TAEG. Que représentent ces indicateurs ? Voici quelques explications qui vous permettront de mieux comprendre le mode de calcul de votre prêt. 

Le TEG ou taux effectif global

Utilisé principalement pour la réalisation de prêts immobiliers, cet indicateur permet de mesurer le coût total du crédit. En plus des intérêts, de nombreux frais s’ajoutent à la somme initiale à rembourser. L’assurance, obligatoire notamment en matière de prêt immobilier, représente en effet une part non négligeable des montants à payer. Le TEG est donc un excellent moyen de comparer différentes offres. Cependant, d’autres coûts supplémentaires ne sont pas forcément inclus. Certains établissements ne prennent pas en compte la perte d’emploi ou l’assurance chômage dans le calcul du TEG. Pour vous assurer une meilleure transparence, le TEG doit obligatoirement figurer sur une offre préalable de prêt, les comparateurs en ligne ou encore les publicités, sous peine de perte de validité de l’offre.

À retenir : 

  • Indicateur de référence pour les prêts immobiliers ;
  • Doit obligatoirement figurer sur l’offre ;
  • Mesure du coût global du crédit ;
  • Permet de comparer différentes offres de crédit.

Le TAEG ou taux annuel effectif global

En matière de prêt à la consommation (prêt auto, moto, travaux, etc.), le TAEG est un indicateur basé sur un calcul annuel. Cela permet donc de définir avec plus de précision le montant total d’un prêt, ainsi que tous les frais annexes. Calculé en pourcentage, le TAEG assure une meilleure transparence pour le consommateur, quelle que soit la durée du crédit. L’avantage du TAEG est qu’il permet de comparer d’un seul coup d’œil différentes offres de crédit, sans avoir à craindre certains « frais dissimulés ». Méthode de calcul universelle, le TAEG est la référence unique, car tous les frais annexes figurent dans ce taux. Il n’y a donc pas de surprise.

À retenir :

  • Référence unique
  • Doit obligatoirement figurer sur l’offre
  • Calcul annuel
  • Inclut tous les frais

 

TEG et TAEG sont des indicateurs fiables permettant de calculer au mieux le coût de votre crédit, ainsi que les frais qui peuvent s’y ajouter. Mais si le TEG a été la référence en matière de prêts immobiliers, il est remplacé en octobre 2016 pour tous les prêts, y compris immobiliers. Le TAEG est donc désormais le seul indicateur devant figurer sur les offres préalables de prêt. Calculé sur la base d’une normalisation européenne, les banques n’ont aucune possibilité d’adapter sa valeur.

Incontestable et obligatoire, le TAEG est le meilleur moyen de comparaison, quel que soit le prêt contracté. Sachez néanmoins que le TAEG présente quelques défauts. S’il est utile dans le cas d’un prêt à taux fixe, son calcul devient plus difficile pour les emprunts à taux variable. En effet, étant calculé sur le taux de départ, généralement inférieur, le calcul risque d’être tronqué en raison des différentes variations pouvant intervenir sur toute la durée du prêt.

Indicateur de référence, le TAEG permet donc au contractant d’estimer tous ses frais dès le départ. Sachez également qu’en cas d’erreur de calcul de la part de votre établissement bancaire, vous aurez la possibilité de faire annuler les intérêts en exerçant un recours.