Comment se protéger de la pollution dans votre voiture ?

proteger-pollution-voiture-header

Contrairement à ce que vous pourriez penser, l’habitacle ne vous protège pas totalement de la pollution dans votre voiture. Voici nos conseils pour mieux vous protéger quand vous êtes au volant de votre véhicule.

Gardez vos fenêtres fermées

La meilleure manière de vous protéger de la pollution est de garder les fenêtres de votre véhicule fermées. Si vous roulez avec les fenêtres ouvertes, vous faites pénétrer de l’air pollué à l’intérieur de votre voiture. Cette précaution est valable, même si vous êtes à l’arrêt. Une étude menée par les chercheurs de l’université de Surrey a révélé que le niveau d’émission de gaz toxiques est plus élevé aux abords des feux de signalisation. Le niveau de pollution de l’air atteint également les 40 % quand vous vous retrouvez coincés dans un embouteillage.

Faites attention à la ventilation

Quand nous sommes au volant, nous avons l’habitude de mettre en route la ventilation. Pourtant, ce geste ne fait qu’augmenter le niveau de pollution au sein de l’habitacle de la voiture. En effet, quand vous mettez votre ventilation en marche, vous importez de l’air pollué de l’extérieur du véhicule vers l’intérieur de la voiture. Si vous ne pouvez pas vous passer de la ventilation, mettez-la en marche, mais en la maintenant dans la position recyclage intérieure. Ainsi, le dispositif ne va pas récupérer l’air pollué à l’extérieur de la voiture. Il ne fait que recycler l’air déjà emmagasiné dans l’habitacle pour rafraîchir l’atmosphère. Pensez aussi à vérifier l’état de la filtration de votre véhicule qui se trouve en amont de votre ventilation. La filtration a pour principal rôle de filtrer les agents allergènes et les autres polluants. Elle piège le pollen, la poussière et autres polluants gazeux pour que vous n’ayez pas à les respirer. Ainsi, si elle est défaillante, vous risquez d’être plus exposé aux agents allergènes responsables de maladies respiratoires et autres. Pour réduire les risques d’absorption des particules allergènes, pensez à changer régulièrement votre filtration, environ tous les ans ou tous les 15 000 kilomètres.

Adoptez les bonnes pratiques

Pour limiter le niveau de pollution à l’intérieur de votre voiture, commencez par changer vos habitudes de conduite. Si vous limitez vos déplacements en voiture et votre vitesse de conduite, vous limitez vos émissions de polluants atmosphériques et par conséquent le niveau de pollution dans votre voiture. Pensez également à aérer régulièrement votre voiture en ouvrant complètement les portières. Vous permettez ainsi à l’air frais de circuler au sein de l’habitacle. N’oubliez pas non plus de nettoyer régulièrement l’intérieur et l’extérieur de votre véhicule. Vous éliminerez ainsi les poussières et l’humidité qui renferment des moisissures. Quand vous conduisez, gardez vos distances avec la voiture qui se trouve directement devant vous, ainsi, vous évitez d’être pollué par la fumée sortant de son pot d’échappement. Installer un purificateur d’air au sein de votre véhicule est aussi une autre manière de limiter la pollution à l’intérieur de votre voiture.