Le salon du véhicule électrique : Pendant 4 jours, Val d’Isère se met au vert

Connue pour sa neige et son festival de cinéma, la station fait le plein chaque été avec son salon du véhicule électrique. Une idée de sortie pour la semaine prochaine.

salon du véhicule électrique

Les spécialistes ne donnaient pas cher de sa peau. Il est vrai que le pari d’organiser, en plein été, un salon du véhicule électrique au cœur d’une station de sports d’hiver relevait de la gageure lorsque, il y a cinq ans, les organisateurs l’ont tenté. D’autant qu’il succédait a un salon du 4×4 franchisseur pur et dur largement passé de mode. Pourtant, une demi-décennie après son lancement, le pari est plus que réussi et les objectifs sont largement dépassés puisque pour son édition 2019, la surface d’exposition est passée de 15 000 à 20 000 m2. Le secret de la réussite du salon de Val d’Isère ? L’entrée est gratuite (il suffit de télécharger un badge d’accès sur le site de l’organisation), et les exposants présentent leurs modèles en plein air, au cœur de la station. Autant d’éléments qui en font une destination idéale lorsque l’on est en vacances dans les parages.

Des modèles à tester sur place

Mais la gratuité et le bon air ne sont pas les seuls atouts de ce salon du véhicule électrique pas comme les autres. Suivant en cela le modèle de l’ancien salon du 4×4, la plupart des modèles exposés peuvent être testés sur les routes alentours, notamment vers le col de l’Iseran et ses paysages magnifiques. Mais au fait que pourra-t-on découvrir à Val d’Isère, et accessoirement essayer ?

100 exposants présents

En fait, la manifestation ne se limite pas aux voitures hybrides ou électriques. Certes, toutes les grandes marques automobiles seront présentes, de Jaguar à Tesla en passant par BMW, en passant par Mitsubishi, Renault ou Toyota, mais de nombreux modèles de vélos à assistance électriques seront disponibles, ainsi que des motos.

Des vedettes et des autos plus connues

Le Le salon du véhicule électrique a ses vedettes comme toute manifestation qui se respecte. La nouvelle Tesla Model 3 devrait attirer les foules, comme la très électrique voiture européenne et mondiale de l’année : la Jaguar I Pace. L’hybride Toyota Corolla encore peu connue sera présente dans toutes ses versions, et notamment avec son très intéressant moteur de 180ch. Enfin, le Mitsubishi Outlander PHIEV sera lui aussi de la partie. Avec sa ligne pas vraiment des plus originales, ce SUV s’offre l’exploit d’avoir permis à la marque de l’Alliance Renault-Nissan de multiplier ses ventes par deux depuis le début de l’année. Il s’en est écoulé 1 500 exemplaires dans l’hexagone depuis janvier.

Des exclusivités en première mondiale au salon du véhicule électrique

Si le nombre de modèles de série est pléthorique, le Le salon du véhicule électrique propose aussi à ses visiteurs estivants de découvrir des concepts cars. C’est ainsi qu’ils pourront admirer en première mondiale le prototype de la moto électrique de compétition KTM XE5. Une machine spécialement destinée aux enfants de 4 à 10 ans. L’engin sera présenté au sein d’un pôle compétition, également réservé aux véhicules de prestiges, un lieu où l’on pourra également découvrir un bolide de Formule E. Outre ce pôle, deux autres lieux thématiques accueilleront les vacanciers. L’un d’eux est plus spécialement dédié aux infrastructures de recharges des autos (et motos) électriques. Quelles bornes pour quelles autos ? Quel maillage du territoire ? Autant de questions auxquelles les experts pourront répondre sur place. Quant au dernier pole, il ouvrira ses portes aux nombreuses start-ups qui innovent dans ce secteur en mutation permanente. Cette face plus professionnelle du salon du véhicule électrique se mêle aux côtés plus ludiques de la manifestation. Pour que les vacances permettent à la fois de s’instruire et de s’amuser.