5 stars du salon de Munich 2021

Accueil » 5 stars du salon de Munich 2021

Du 7 au 12 septembre se déroulera le salon de Munich, le premier grand salon automobile depuis le début de la crise sanitaire. Voici 5 nouveautés automobiles incontournables à ne pas rater.

salon de Munich : cupra born

Durée de lecture estimée: 3 minutes

Depuis l’exposition de Bruxelles début 2020, ce sera la première opportunité pour les constructeurs de dévoiler leurs nouveautés au public en Europe. Néanmoins, quelques changements sont au programme : si la dernière édition avait lieu à Francfort en 2019, le Salon se tiendra désormais à Munich au salon de Munich. La ville « présente les meilleurs atouts pour un redémarrage de l’IAA », a expliqué la VDA, l’Union de l’industrie automobile allemande, dans un communiqué.

BMW i4 : l’allemand joue à domicile

BMW déboule en masse au salon de Munich 2021. Au programme : les nouvelles Série 2 et Série 4 Gran Coupé,  le restylage des X3 et X4 ainsi que des nouveautés électriques : iNext et i4.

Cette dernière est la première berline de la famille i. C’est surtout la première i dotée d’une version M. L’i4 M50 possède deux moteurs, un sur chaque essieu, pour une puissance qui grimpe jusqu’à 544 ch.

Le modèle d’accès, qui coûte 59 700 euros, annonce 340 ch. L’I4 est dotée d’une batterie de 80,7 kWh, avec des autonomies de 510 km (M50) et 590 km (eDrive 40).

Cupra Born : premier modèle électrique au salon de Munich

La marque sportive de Seat dévoile la Born au salon de Munich, son premier modèle électrique, qui n’est autre qu’une Volkswagen ID.3 rhabillée.

Afin d’intégrer les codes esthétiques de la firme, les parties avant et arrière ont été revues. Ce qui confère à cette Cupra Born une allure plus athlétique.

Dans les entrailles de la Born : un moteur de 150 kW (soit 204 ch). De quoi passer de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Quant à l’autonomie, elle est de 427 km (WLTP).

Mercedes EQE : petite sœur de l’EQS

La gamme électrique EQ de Mercedes s’agrandit encore. Quelques mois après l’EQS, Mercedes enchaîne et révèle sa petite sœur, l’EQE, équivalent électrique de la Classe E.

En revanche, elle est élaborée sur une base dédiée à l’électrique. Du coup, l’EQE voit son capot raccourci et arbore une allure très différente de la routière bien connue. Sympa : la Mercedes EQE adopte l’Hyperscreen, le même tableau de bord à écran géant que sa grande sœur.

Mercedes n’a pas encore communiqué sur la technique (puissance, autonomie…). Celle-ci sera présente au salon de Munich.

Volkswagen Taigo au salon de Munich 2021

Le SUV urbain VW TAigo va passer par la case salon de Munich avant de débarquer en France. Après les T-Cross et T-Roc, le constructeur allemand propose le Taigo, un crossover au style coupé développé au Brésil.

Proposé avec des moteurs essence uniquement (95 à 150 ch), il sera dans nos concessions à la fin de l’année. Toit plongeant, lunette très inclinée : le Taigo hérite des codes traditionnels de ce genre de SUV. 

A jour sur le plan technologique, il adopte l’écran tactile 9,2 pouces et la conduite semi-autonome. 

La Renault Megane passe au vert

C’est l’un des événements de la rentrée au salon de Munich : la Renault Megane passe au vert. La nouvelle génération de la compacte au Losange repose sur la plateforme CMF-EV, partagée avec la Nissan Ariya.

Renault n’a pas encore dévoilé tous les détails, mais la marque a déclaré que le modèle aurait une batterie de 60 kWh et un moteur électrique développant 218 chevaux. Cela devrait permettre à la Mégane électrique d’avoir une autonomie de 450 km en cycle WLTP. 

Si le design extérieur sera dans la continuité des dernières Renault, la planche de bord marquera, quant à elle, une vraie rupture, avec un ensemble d’écrans implantés en L.