Salon de Los Angeles 2019 : le salon du tout électrique ou presque

La tendance est à l’électrique au Salon de Los Angeles 2019. Coup de projecteur sur un salon américain qui a l’avantage de mettre en exergue les grandes tendances de l’année à venir.

Salon de Los Angeles 2019

Le Salon de Los Angeles est le dernier événement automobile majeur de l’année. Après le Mondial de l’auto de Paris, le salon de Los Angeles 2019 qui, certes, n’est pas le plus important de la planète, a le mérite de relancer la saison des expositions automobiles du Nord de l’Amérique jusqu’au 1er décembre. Les constructeurs américains sont présents, forcément en masse. Néanmoins, les marques européennes et également asiatiques se plaisent aussi à y dévoiler leurs nouveautés.

Une Mustang électrique

En tant que premier marché de véhicules verts, il est normal que près du tiers des dévoilements qui auront lieu cette année au Salon de Los Angeles concernent des véhicules électriques ou mus par une énergie alternative. Et ce virage écoénergétique est aussi entrepris par certains manufacturiers de luxe pour offrir des déplacements plus verts aux Californiens. Pour l’occasion, Ford a fait venir sa Mustang électrisée : la Mach-E. Un SUV dont la puissance culmine à 465 ch et qui pousse le rayon d’action jusqu’à 600 km. La Mustang Mach-E ambitionne clairement de concurrencer Tesla. Une énorme tablette trône d’ailleurs sur la planche de bord en guise d’écran central. La sortie de ce premier SUV électrique de Ford est prévue fin 2020 avec un prix débutant à 48 990 euros.

L’Aston Martin DBX

Puisque toutes les marques ont leur SUV et même celles de luxe comme Porsche, Maserati, Jaguar ou Lamborghini, pourquoi pas Aston Martin ? La marque préférée de James Bond n’est pas venue au salon de Los Angeles 2019 les mains vident et présentent l’Aston Martin DBX. Un SUV britannique plutôt racé qui peut rouler à 290 km/h. Sous le capot du DBX, un V8 4L biturbo développant 550 ch. Un moteur qui bénéficie de l’appui technique d’AMG, le département sport de Mercedes. Mais le SUV d’Aston Martin ne se contente pas d’être sportif. Il est également très confortable et pratique également  avec un coffre de 612 litres. Ce modèle familial sortira à l’été 2020 pour un prix de 200 000 euros

Salon de Los Angeles 2019 : l’ID Space Vizzion de Volkswagen

Au Salon de Los Angeles 2019, Volkswagen présente un break surélevé 100 % électrique. L’atout du concept ID Space Vizzion aux lignes aérodynamiques : ses 600 km d’autonomie. Dans l’habitacle, le poste de conduite est extrêmement high tech. Les infos s’affichent directement sur le pare-brise et en réalité augmentée. Une touche écolo : le cuir de la sellerie est artificiel. « L’apple Skin » provient, comme son nom l’indique, d’une quantité de matière résiduelle provenant de la production de jus de pomme. Volkswagen prévoit de sortir une version de série de l’ID Space Vizzion en 2021.

Salon de Los Angeles 2019 : des nouveautés en pagaille

D’autres constructeurs allemands n’ont pas hésité à traverser l’Atlantique. C’est le cas d’Audi qui est venu avec deux nouveautés : l’e-tron Sportback, qui est une version « coupé cinq-portes » de son SUV électrique et le RS Q8, un SUV propulsé par un V8 de 600 ch. BMW a fait le voyage aussi avec la M8 Gran Coupé, une sportive élégante équipée d’un V8 de 625 ch. Mais au salon de Los Angeles, il n’y a pas que des modèles électriques. L’Italien Alfa Romeo profite du salon pour dévoiler les versions restylées de la Gilulia et du Stelvio, qui modifient surtout l’habitacle. Visite surprise de Toyota qui a débarqué avec une version hybride rechargeable du RAv4 d’une autonomie en mode électrique d’une soixantaine de kilomètres. 

Partagez l'article sur :