Salon de Détroit 2019 : les nouveautés

D’antan, le salon de Detroit était la Mecque de l’auto mondiale et son salon se voulait global. Mais aujourd’hui, c’est plutôt un show dédié à la voiture américaine. Les voitures laboratoires à conduite autonome préfèrent s’exposer au CES de Las Vegas. Ne reste, à Detroit, que les monstrueux pick-up et les SUV clinquants.

Salon de Detroit 2019

C’est écrit dessus, le salon de Detroit s’appelle aussi International Auto Show. Pourtant, en parcourant ses longues allées, le gigantisme des autos et des moteurs est ce qui frappe d’office le visiteur européen. Comme si ce salon de Détroit s’était autocentré sur le conducteur américain pour lequel, même en 2019, une voiture doit absolument mesurer plus de cinq mètres, peser plus de deux tonnes et doit comporter quatre cylindres minimum. Une simple manifestation nationale, alors que Detroit fut la capitale mondiale de la voiture. A Motor-City siégeaient les big three (General Motors, Ford et Chrysler). Mais c’était un temps d’avant 2008, un temps où GM était la plus grande entreprise privée au monde. C’était avant la crise et la redistribution des cartes. Cette édition 2019 est également marquée par l’absence du trio de constructeurs premium allemands : Mercedes, BMW et Audi. Volkswagen sera la seule marque du groupe éponyme à être présente. Enfin, c’est la dernière fois que le salon de Détroit se déroule au mois de Janvier. Dès l’an prochain, ce dernier aura lieu au mois de Juin. Voici quelques nouveautés importantes qui méritent le détour cette année.

Cadillac : l’unique marque à représenter General Motors au salon de Detroit

Avec l’absence remarquée de Chevrolet et sa très attendue Corvette C8 à moteur central arrière, Cadillac est la seule marque à représenter General Motors au Salon de Detroit 2019. Mais elle met la gomme en présentant deux SUV inédits : le XT6, plutôt pragmatique, qui peut accueillir 7 personnes et place un V6 sous le capot. La deuxième surprise de Cadillac : un concept préfigurant son premier modèle 100 % électrique.

Ford : des nouveautés qui ne débarqueront pas chez nous

La nouvelle Ford Mustang n’est pas là pour plaisanter : plus de 700 ch et un V8 5.2 compressé. La nouvelle Shelby GT500 envoie du lourd. Mais elle ne débarquera pas officiellement chez nous, pas plus que l’autre nouveauté du stand, le grand SUV Explorer, disponible en hybride comme en version sportive ST.

Infiniti : un SUV électrique

Tous les constructeurs premium tiennent à avoir un SUV électrique dans leur gamme. Ce sera chose faite pour Infiniti avec son concept QX Inspiration qui annonce un modèle de série basé sur une nouvelle plate-forme.

Kia : un SUV de 5 mètres de long

Puisque les très grands SUV ont la cote aux Etats-Unis, Kia propose le Telluride, un engin long de 5 m qui peut accueillir huit passagers. Sur la route, il ne sera pas fainéant : il est animé par un V6 3.8 de 291 ch.

Lexus mise sur les coupés et cabriolets

Comme son grand rival Cadillac, Lexus a un concept et aussi un modèle de série à dévoiler au salon de Detroit 2019. Mais cette fois, pas de SUV. Plutôt une version découvrable de son grand coupé. Le petit frère RC, pour sa part, offre un restylage à sa version sportive F, assorti d’une inédite « Track Edition » pour les pistards.

Lincoln : une berline de luxe

Tout comme Rolls-Royce Phantom, la nouvelle Lincoln Continental arbore des portes à ouverture antagoniste. La grande berline équipée d’un moteur V6 de 3,0 L à double turbocompresseur, est une série limitée à 80 exemplaires.

Subaru : un nouveau souffle aux Etats-Unis

Si l’héritière des Impreza GT Turbo a disparu de l’hexagone, la WRX a trouvé un nouveau souffle aux Etats-Unis où elle existe dans sa version la plus puissante : la S209, limitée à 200 exemplaires et forte de 341 ch.

Partagez l'article sur :