Actualité Auto

Roland-Garros 2022 : jeu, set et match Renault !

Blog Vivacar » Roland-Garros 2022 : jeu, set et match Renault !

Le partenariat historique entre Roland-Garros et Peugeot vient de prendre fin. Pour les Internationaux de France de la Porte d’Auteuil qui viennent tout juste de débuter et qui se termineront par la finale Homme le 5 juin prochain, c’est en effet le concurrent Renault qui reprend le flambeau. La marque au losange devient en effet le partenaire premium de Roland-Garros pour les 5 ans à venir.

Renault Roland Garros 2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Sommaire

Renault nouveau partenaire Premium de Roland-Garros

Adieu Peugeot. Bienvenue Renault ! Le partenaire historique des Internationaux de France Peugeot laisse dès cette année sa place à son concurrent français. « Dans le cadre de sa nouvelle stratégie de marque, Renault a décidé de rationaliser ses partenariats marketing dans le monde et de concentrer ses engagements sur des piliers clés à forte valeur ajoutée.

Renault se focalise désormais sur le milieu du sport avec deux partenariats majeurs : le rugby en étant partenaire majeur de la Fédération Française de Rugby et maintenant le tennis, avec le tournoi de Roland-Garros »., indique Luca de Meo, le patron de Renault.

Les Internationaux de France sous le signe du losange

Le groupe Renault devient le partenaire premium du plus grand tournoi de tennis français, Roland-Garros, à compter de cette édition 2022.

Tout l’univers de la Place d’Auteuil respirera la marque au losange, avec des logos disposés un peu partout, des voitures Renault pour transporter les joueurs ou les VIP, sans oublier les innombrables opérations de communication. Renault met ainsi à disposition du tournoi une flotte de 160 véhicules dont 100 Renault Megane E-Tech électrique et pour la première fois dans l’histoire de la compétition le logo Renault s’affiche sur les filets des cinq courts principaux du stade Roland-Garros.

Un événement planétaire incontournable

Faut-il rappeler que le tournoi de Roland-Garros est l’un des plus connus au monde, avec Wimbledon. C’est le seul tournoi du Grand Chelem à se disputer sur terre battue, la surface originelle du tennis. Un rendez-vous incontournable et, pour Renault, une vitrine idéale pour communiquer : l’édition 2022 qui vient de débuter est diffusée dans plus de 222 pays !

« Nous nous réjouissons de ce partenariat Premium qui sonnait comme une évidence pour deux marques françaises à forte dimension internationale, se réjouit Gilles Moretton, le Président de la Fédération Française de Tennis. C’est un partenariat ambitieux, avec une envie commune de faire bouger les lignes et la volonté d’atteindre rapidement nos objectifs de mobilité durable.

Renault prévoit par ailleurs d’activer son partenariat au-delà de Roland-Garros et nous en sommes ravis ».

Un partenariat qui se veut éco-responsable

La terre battue ocre ne va pas virer au vert, mais la couleur du gazon anglais reflète bien la volonté commune des deux entités à communiquer sur le développement durable. Elles partagent des valeurs communes, assure le constructeur français : « le « Made Of France », la passion, l’audace.

Le partenariat entre Renault et la Fédération Française de Tennis (FFT) était encore plus une évidence car il se base sur deux piliers stratégiques communs : la mobilité durable et la responsabilité sociale ».

Roland-Garros et Renault entendent montrer au grand public qu’ils souhaitent s’inscrire dans une démarche « toujours plus responsable ». Il est vrai que la mobilité durable constitue un véritable enjeu pour les deux marques. Surtout le constructeur français qui accélère sa transformation avec l’objectif fixé par Luca de Meo de devenir une marque 100% électrique en Europe d’ici 2030.

Un engagement en faveur de la mobilité durable qui se traduit dans la flotte de 100 Renault Megane E-Tech électrique que Renault met à disposition du tournoi de Roland-Garros, sur un total de 160 véhicules.

Renault veut aider au développement du tennis pour tous

En même temps que le nouveau partenariat signé entre Renault et Roland-Garros, le constructeur lance « Give me 5 », le nouveau projet de responsabilité sociale de la marque dédié aux jeunes générations. Concrètement, Renault souhaite tout d’abord favoriser la pratique du tennis dans les villes, en rénovant des terrains de jeu dans les banlieues avec l’aide d’artistes locaux. L’ouverture de deux courts en France est prévue d’ici la fin de l’année.

Pour aider à financer ce projet, la marque au losange mettra en place le « Let Challenge » durant les quinze jours du tournoi de Roland-Garros.

Chaque fois qu’une balle de service touche le haut du filet avant de tomber dans le camp adverse, Renault allouera une somme d’argent à cette initiative sociale. Quand on sait qu’en général cela arrive plus de 2 000 fois pendant la quinzaine du tournoi, on peut imaginer que la somme recueillie sera rondelette.

Enfin, Renault invitera plusieurs groupes d’enfants et d’adolescents issus de milieux défavorisés à Roland-Garros, pour leur offrir la possibilité de vivre une expérience exclusive et assister à une journée du tournoi.

Renault s’affiche jusqu’aux filets

Pour marquer le début de ce nouveau partenariat entre Renault et le « french open », une première dans l’histoire du tournoi : le logo en losange va s’afficher pendant toute la durée du tournoi, des qualifications jusqu’à la finale, le 5 juin, sur les filets des courts Suzanne-Lenglen, Simonne-Mathieu, les courts n°7 et n°14 et bien-sûr le Central, le court Philippe-Chatrier.

Renault va profiter de cette gigantesque vitrine pour communiquer auprès des plus de 500 000 spectateurs grâce à un stand de 150 m² dans les allées de Roland-Garros. Les spectateurs pourront y découvrir la future gamme Renault électrique et électrifiée, avec Renault la Megane E-Tech électrique, la Renault 5 Prototype et surtout le tout nouveau Renault Austral, dont la première mondiale publique aura lieu sur le site de Roland-Garros.

Plein pot sur les mobilités douces

Dans le cadre de ce nouveau partenariat signé pour les cinq prochaines années, Renault a mis en place plusieurs initiatives à la fois pratiques et inédites. Par exemple, tous les spectateurs «écolos» qui voudront rejoindre le tournoi d’une façon durable pourront tester l’autopartage.

En effet, l’entreprise de véhicules en autopartage ZITY by Mobilize offrira aux clients la possibilité de se rendre à Roland-Garros et de se garer près du stade dans une des places de parking ZITY. Les nouveaux clients auront la possibilité de bénéficier d’une offre spéciale.

Autre possibilité de rejoindre le stade de façon inédite, la Renault The Originals Line : au départ de l’Atelier Renault, le vaisseau amiral de la marque sur les Champs-Elysées, les amateurs de tennis auront l’opportunité de vivre une expérience unique, hors du temps, en montant à bord d’un bus RATP des années 30 qui les amènera directement au site de Roland-Garros.

Enfin, à l’occasion des 50 ans de la mythique Renault 5, la marque au losange a retrofité, avec un moteur 100% électrique, cinq modèles historiques de R5. Elles seront bien entendu à la disposition du public qui souhaite rejoindre l’enceinte de la Porte d’Auteuil.

Reste à savoir si comme Peugeot et ses fameuses séries spéciales Roland-Garros, Renault aura l’audace de lancer sur le marché des Megane E-Tech Roland-Garros ? 

Anne-Charlotte Laugier, journaliste, blogueuse et romancière (Ramsay).