Actualité Auto

Rétromobile Paris 2022

Blog Vivacar » Rétromobile Paris 2022

Après deux ans d’absence, le Salon Rétromobile revient du 16 au 20 mars prochain à Paris Expo, Porte de Versailles. Très bonne nouvelle pour les nombreux amateurs de voitures anciennes qui pourront visiter les stands des quelque 620 exposants représentant plus de mille modèles, vestiges du passé qui ont façonné notre patrimoine roulant, 120 Clubs automobiles, 60 artistes réunis dans la plus grande galerie d’art éphémère du monde. Voici un avant-goût du programme des réjouissances.

Rétromobile-Paris-2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Sommaire de l’article

Le programme du Salon rétromobile Paris 2022

La R5 qui fête ses 50 ans

Nouvelle-R5-2023

La nouvelle Renault 5 sera l’une des grandes stars du salon Rétromobile. Et pour cause, la R5 fête ses 50 ans. Lorsqu’elle apparaît sur nos routes, en 1972, la citadine élégante et polyvalente va faire entrer l’automobile dans la modernité et accompagner les mutations de la société. 12 modèles de R5 seront exposés à Rétromobile, ainsi que le concept R5 électrique.

Citroën, une certaine idée du voyage

Citroen-C5-X-2022

La 43ème édition du salon Rétromobile accueille également le stand de l’Aventure Citroën, témoignant de la longue tradition de la marque française en matière de grandes routières. De la Rosalie qui célèbre ses 90 ans à la nouvelle C5 X, Citroën peut en effet se prévaloir d’une longue tradition de grandes routières.

Dès ses débuts, la Rosalie multiplie les records sur l’autodrome de Linas-Montlhéry, parcourant notamment 100 000 km à la vitesse moyenne de 108 km/h. Avec la Traction Avant imaginée par André Lefebvre, Citroën établit de nouvelles références en matière d’expérience de voyage. On la qualifie alors de « Reine de la route ».

Plus tard, au début des années 70, la marque aux chevrons révolutionne les grandes routières avec le lancement de la CX et sa fameuse suspension hydropneumatique.

DS, le prestige à la française

Impossible pour un salon qui fait la part belle à l’histoire de l’automobile de ne pas accueillir la marque DS, véritable symbole de l’innovation, mais aussi de l’histoire de la Vème République avec nos Présidents qui ne juraient que par la DS.

Le plateau de l’Aventure DS présentera notamment une DS 23 ie, une SM Opéra produite par le carrossier André Chapron à seulement sept exemplaires, mais aussi la nouvelle DS 9 E-Tense 4 x 4. De la DS des années 1960 à la dernière DS9, c’est une certaine idée du prestige à la française qui s’exprime.

Le salon Rétromobile Paris 2022 présente Les véhicules du Musée de la Gendarmerie Nationale

Pour la première fois, une dizaine de véhicules du Musée de la Gendarmerie Nationale seront exposés à l’occasion du salon Rétromobile : voitures, véhicules rapides d’intervention, hélicoptère et même une motoneige. Une belle occasion pour découvrir l’hélicoptère Alouette II engagé en 1959 lors de la rupture du barrage de Malpasset ou encore une motoneige utilisée par les gendarmes à l’occasion des Jeux Olympique d’Albertville en 1992.

On s’arrêtera à coup sûr sur les Véhicules Rapides d’Intervention avec la présentation de la Matra Jet V6 et de la Subaru Impreza ou encore d’une Renault Mégane RS arrivée en mars 2020 depuis Angers, qui affiche pas moins de 394 000 kilomètres au compteur, du jamais vu en Gendarmerie.

Le fardier de Cugnot, la première auto… mobile

C’est l’un des événements de cette édition du salon Rétromobile Paris 2022 : la présentation du tout premier véhicule automobile de l’histoire, le Fardier de Cugnot, en démonstration dynamique. Explication de l’Association Le Fardier de Cugnot : « Il y deux siècles et demi, et pour la première fois, les rouages du premier engin auto-mobile faisaient leur premier mètre, entraînant avec eux toute l’histoire de l’automobile. Son concepteur et ingénieur militaire Français, Nicolas Joseph Cugnot était loin de se douter qu’il deviendrait le premier pilote de voiture.

Le projet de Cugnot fut soutenu et financé sur la décision du Duc de Choiseul qui était, sous le règne de Louis XV, ministre de la Guerre et sur le conseil du général Gribeauval, éminent spécialiste en artillerie. Tous deux croyaient à la mécanisation des armées et voyaient dans le projet de Cugnot une solution au problème du transport des canons lourds. En 1770, c’est le plein succès. Le fardier roule à la vitesse de 4 km/h avec une autonomie de quinze minutes ». Nicolas Joseph Cugnot avait ouvert la route de la grande aventure de l’automobile.

Amédée Gordini, un destin exceptionnel

Encore une première pour l’édition 2022 de Rétromobile, la présentation d’une rétrospective consacrée à Amédée Gordini, le légendaire constructeur français. Pour rendre hommage au « Sorcier », comme l’a surnommé le journaliste Charles Faroux après sa victoire aux 24 Heures du Mans de 1938), le salon de la Porte de Versailles va exposer neuf Gordini : la Gordini Spider Simca 5 de 1937 ; la Gordini Barquette Simca 8 de 1939 ; la Gordini 37 S type 24 S de 1953 ; la Gordini 35 type 16 de Formule 1 ; la Gordini 43 type 31S de Formule 1, véritable star des podiums ; la Gordini 42 type 32 de 1956 ; la Renault Dauphine Type R1091 de 1957, la célèbre Renault 8 Gordini de 1964 ; et enfin la Renault 12 Gordini de 1970 bleue et ses deux bandes blanches sur les côtés.

Rétromobile Paris 2022 vous fait découvrir Lamborghini, hommage à la Countach

Le Département restauration de Lamborghini – qui intervient aussi bien dans la restauration partielle ou complète des voitures, de la 350 GT à la Diablo, la reconstruction de pièces détachées, la certification de modèles et la promotion des activités dans le cadre de salons et de manifestations – présentera à Rétromobile Paris 2022 la reconstruction de sa première Countach, la LP 500, œuvre de Marcello Gandini alors directeur du style de la carrosserie Bertone.

Cette exposition passionnante retrace l’histoire de la LP 500 qui fut détruite lors d’un crash-test avant de disparaître. Jusqu’à ce qu’un collectionneur questionne le constructeur italien sur la faisabilité de reconstruire cette pièce importante.

Immense défi relevé par Polo Storico qui, faute de plans, collabore avec le centre de style qui a réalisé une maquette à l’échelle 1 à partir du scan 3D du premier châssis de la LP 400. Une incroyable reconstruction qui aura nécessité près de 25 000 heures de travail !

Anne-Charlotte Laugier, journaliste, blogueuse et romancière (Ramsay).