Réalité augmentée : La révolution touche aussi les manuels d’utilisation

L’automobile et les nouvelles technologies forment un duo gagnant. Après l’intégration de l’informatique et de la connexion Internet, voici que la réalité augmentée rejoint le monde de l’automobile. Grâce à cette technologie, les automobilistes n’auront plus à feuilleter leur manuel d’utilisation pour découvrir une fonctionnalité ou résoudre un problème dans leur véhicule.

Les fonctionnalités de l’application

Réalité augmentée : La révolution touche aussi les manuels d’utilisation

La fonction de votre manuel de voiture est de vous en apprendre davantage sur votre véhicule. Cependant il est généralement assez épais, la table des matières n’est pas forcément toujours intelligible, et ce manque d’ergonomie n’aide pas à cibler rapidement l’information dont vous avez besoin. De plus, certaines explications sont assez difficiles à comprendre pour le néophyte. Afin de faciliter la prise en main de la voiture par le nouvel utilisateur, les constructeurs ont décidé de dématérialiser le manuel d’utilisation en créant une application utilisant la réalité augmentée. Grâce à cette innovation, vous n’aurez plus qu’à télécharger une application pour Android ou iOS de façon à consulter les informations relatives à votre véhicule via votre smartphone ou votre tablette. Si vous avez besoin d’aide, il vous suffit de cadrer la caméra de votre appareil sur le tableau de bord ou sur votre moteur et les informations relatives à la pièce s’affichent à l’écran. Des vidéos en 3D du type « tutoriel » sont également mises à votre disposition de façon à vous aider à effectuer l’entretien des pièces les plus essentielles. Cela concerne par exemple la mise à niveau de l’huile, le réglage de la hauteur des phares ou encore la désactivation de l’airbag côté passager.

Une pratique qui tend à se généraliser

Toyota est l’un des premiers constructeurs automobiles à proposer le manuel d’utilisation en réalité augmentée. Il s’agit de l’application Toyota Interactive Guide (TIG) pour smartphones et tablettes, que vous pouvez télécharger gratuitement. Cette application est disponible pour les modèles Verso et RAV4, mais Toyota envisage déjà de l’étendre à ses nouveaux modèles. Le constructeur automobile coréen Hyundai a également lancé son application appelée Hyundai Service Guide. L’application ne reconnait que les composants des Hyundai Sonata de 2015 et 2016, mais une extension pour le reste de la gamme récente est en cours de conception.

Les constructeurs européens ne sont pas pour autant lanternes rouges. La marque allemande Audi s’est également engagée sur la voie en sortant l’Audi eKurzinfo. Il s’agit d’une application notamment dédiée aux propriétaires des A1, des A3 et des S3 qui sont commercialisées depuis 2012. Cette application gratuite est compatible avec toutes les marques de smartphones (système d’exploitation iOs pour Apple et Android pour les autres). Cette application est capable de reconnaitre plus de 300 éléments différents et donne des explications complètes sur le fonctionnement de chaque pièce.