Quelle motorisation pour ma voiture ?

Si vous hésitez entre le diesel, l’essence, le GPL, l’hybride et l’électrique, voici quelques détails clés pour vous guider dans le choix du moteur correspondant à vos besoins.

Avantages et inconvénients d’une motorisation diesel

motorisation

Motorisation préférée des Français (3/4 du parc automobile), le diesel est réputé pour être peu gourmand en énergie. De plus, le prix du gasoil est moins cher que l’essence. Robuste, il résiste mieux à l’usure lui donnant ainsi plus de valeur ajoutée lors de la revente. Contrairement aux voitures à essence, l’émission de CO2 est aussi relativement faible.
Le principal inconvénient d’un véhicule diesel est son prix, généralement plus cher que ceux à essence. Lors de son utilisation, il a tendance à surconsommer et s’use vite lors d’un emploi moins fréquent ou sur un court trajet. Son entretien coûte également plus cher par rapport à l’essence. Avec l’entrée en vigueur de l’Euro VI, la motorisation diesel est pénalisée à cause de son importante émission de particules fines néfastes pour l’environnement.
Idéale pour les grands routiers empruntant l’autoroute plus d’une trentaine de minutes par jour, la motorisation diesel est déconseillée pour ceux qui effectuent des trajets moins importants en ville.

Avantages et inconvénients d’une motorisation essence

L’essence occupe la deuxième place en France. Moins chère qu’un diesel à l’achat et facile à entretenir, l’essence demeure un concurrent difficile à écarter pour les autres types de motorisation.
L’essence reste plus chère que le diesel en matière de consommation, même si la tendance à la hausse semble se stabiliser. La durée de vie d’une motorisation essence est plus courte comparée au diesel. Un véhicule essence se revend également moins cher qu’un véhicule diesel.
Un moteur essence s’avère intéressant pour un usage en mode urbain et pour un utilisateur qui ne dépasse pas les 10 000 km par an.

Avantages et inconvénients du GPL

La motorisation GPL, combinant un moteur essence classique avec un mélange de gaz (butane et propane) contenu dans un second réservoir, peine à conquérir le marché malgré ses différents atouts. À la pompe, le prix du GPL est sensiblement moins élevé par rapport à l’essence ou au diesel. De plus, le carburant est respectueux de l’environnement avec un faible taux d’émission de CO2 et de particules. La carte grise pour le GPL est également gratuite dans 17 régions en France.
Le coût assez lourd de l’installation du réservoir destinée au GPL et la fin de l’avantage fiscal de 2000 euros lors de l’achat plombent l’avenir de cette motorisation. Les stations proposant le GPL sont aussi moins nombreuses.
Moins puissant, mais peu polluant, le GPL est un choix judicieux pour ceux qui sont à la recherche de petits véhicules économiques dédiés à la ville.

Avantages et inconvénients d’une motorisation hybride

Parfaite combinaison entre sources d’énergie fossiles (essence ou diesel) et l’électricité, l’hybride est une motorisation prometteuse. Peu gourmand, peu polluant, bénéficiant d’un crédit d’impôt à l’achat, le véhicule hybride tend progressivement à gagner du terrain.
Son prix est malgré tout élevé à l’achat par rapport aux autres véhicules utilisant un moteur classique. L’usure des batteries est aussi à prendre en compte puisqu’elles coûtent assez cher lors du remplacement, ceci malgré la présence de garanties constructeur.
Silencieuse, sobre et plus propre, la motorisation hybride est intéressante si vous roulez uniquement en ville. Une fois sur route, son rendement est identique à celui d’un moteur essence ou diesel.

Avantages et inconvénients d’un moteur électrique

Les véhicules électriques jouissent, aujourd’hui, de l’évolution technologique qui a permis à ce type de motorisation de s’afficher raisonnablement comme une alternative aux motorisations classiques. Économique, ils ne consomment rien lors des ralentissements et leurs batteries se rechargent automatiquement à chaque décélération. Leur moteur est pratiquement inusable et les frais d’entretien sont quasi nuls. Facile à conduire, ils démarrent facilement, même en plein hiver et n’ont pas de problème de calage moteur en raison d’absence d’embrayage. Il sont aussi très peu polluants pour l’environnement.
La motorisation électrique présente cependant de nombreux inconvénients comme son temps de charge élevé et une autonomie assez faible (environ 150 km en moyenne). Par rapport à un véhicule classique, elle coûte relativement cher, ceci malgré la mise en place d’un super bonus de 10 000 euros. Propres et écologiques, les voitures électriques sont idéales pour un usage essentiellement urbain et sur un court trajet. Sur route, la faible autonomie ainsi que la rareté des bornes de recharges peuvent constituer un frein à leur utilisation.

Partagez l'article sur :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

treize − 3 =