Quel GPS choisir pour sa voiture ?

Lorsqu’il est inclus dans la dotation de série de sa voiture, inutile de se poser la question. En revanche, lorsque le GPS est en option, sachant qu’il s’agit d’un élément plutôt onéreux, on peut se poser la question. Version intégrée ? GPS indépendant ou appli de Smartphone ? Avantages et inconvénients.

GPS

Plus personne ne songe à étaler une carte routière sur son siège passager, ou sur les genoux de celui ou celle qui l’occupe. A la place, et depuis plusieurs années, une voix nous ordonne de tourner à droite, et des flèches nous donnent les directions à suivre. Le GPS a transformé la manière de voyager en voiture et il est devenu le compagnon indispensable de nos routes. Alors, au moment d’acheter une voiture, la question se pose. Faut-il craquer pour un modèle intégré à la voiture, de série ou en option ? Opter pour un petit GPS indépendant ? Ou se contenter d’une appli sur son Smartphone ?

Le GPS intégré

Lorsque l’on s’offre une voiture neuve ou d’occasion en finition haut de gamme, il est généralement intégré. Le GPS fourni par les constructeurs a quelques avantages indéniables. Tout d’abord, il n’est pas dépendant du réseau 3 ou 4G. En plus, dans les modèles récents, son écran est très grand (jusqu’à 12 pouces). Il est visible depuis le siège passager, et même de la banquette arrière. Mais ce GPS a également quelques inconvénients. Lorsqu’il n’est pas de série, il peut s’avérer onéreux et peut coûter entre 600 et 2 000 euros selon la marque. De plus, il convient de mettre sa cartographie à jour régulièrement. C’est encore un surcoût selon les niveaux de cartographie (France ou Europe) et les modèles.

Le GPS séparé

Il a connu son heure de gloire, mais depuis la multiplication des applis de Smartphone, et la démocratisation (relative) des GPS intégrés dans les voitures, il a moins le vent en poupe. Il conserve néanmoins l’avantage sur ces derniers d’être beaucoup moins cher. On en trouve entre 60 et 350 euros. Sachant que les plus onéreux disposent d’une mise à jour gratuite à vie. Leur inconvénient majeur : il faut installer sur la planche de bord un support pour les fixer. Et pour les alimenter, il convient de le brancher sur l’allume cigare ou une prise USB.

L’appli Smartphone

C’est aujourd’hui la solution la plus utilisée par les automobilistes, car la moins chère. Il suffit de disposer d’un Smartphone Apple ou Android qui tous deux sont équipés de série de Google Maps. Mais c’est une autre appli, gratuite elle aussi, qui remporte les suffrages. Waze est aujourd’hui utilisée par 10 millions de français. Ses avantages sont multiples. Mise à jour en temps réel, elle signale les travaux et les déviations, mais aussi les radars fixes, ainsi que les caméras de contrôle mobiles signalées par les utilisateurs. Et comme Google Maps, il est inutile de lui donner une adresse précise : le nom d’un magasin, d’un hôtel ou d’un aéroport lui suffit. Et il sait contourner les bouchons. Hélas, comme les GPS séparés, pour utiliser son Smartphone avec Waze ou Google Maps, il faut le fixer sur la planche de bord.

Carplay : la solution ultime

Mélange de GPS intégré et de Smartphone, le système Carplay (pour Iphones) ou Android Auto est une solution moins onéreuse qui évite l’accrochage de son téléphone au tableau de bord. De plus en plus de constructeurs proposent cet écran intégré qui relaie les données du Smartphone au travers d’une prise USB. Ainsi, il est possible d’utiliser Google Maps et de le visualiser sur une dalle de plus grande taille que son téléphone. Malheureusement, la plupart des constructeurs refusent de laisser Waze apparaître sur leurs écrans, une manière de continuer à vendre leurs GPS intégrés. Seules les nouvelles Ford le permettent.