Quand l’automobile interprète les quatre saisons

Comme d’autres produits, les ventes de voitures obéissent à la loi des saisons. Quels sont les moments de l’année les plus propices pour pousser la porte des show-rooms ? Du printemps à l’hiver, petit calendrier des bonnes affaires.

saisons voitures

Si les écrans télés se vendent surtout au moment des fêtes de fin d’année, ou à l’occasion de grands événements comme la prochaine coupe du monde de foot, les voitures répondent elles aussi à une certaine saisonnalité qu’observent tous les professionnels de l’automobile. Bien connaître les quatre saisons de l’auto ne permet pas seulement de briller dans les dîners en ville, mais de réaliser de bonnes affaires en achetant futé et au bon moment. S’offrir un 4×4 en été quand les consommateurs ne rêvent que de cabriolets permet d’obtenir de meilleures remises qu’en hiver lorsque les autres se précipitent vers les tout-terrains pour affronter la neige. De même que l’on s’intéressera aux découvrables à la mauvaise saison. Saison par saison, petite météo des bonnes affaires automobiles.

Printemps

C’est la saison préférée des vendeurs de voitures. Normal, c’est le moment où les nouveautés, généralement présentées au mois de mars au salon de Genève, débarquent dans leurs show-rooms. C’est aussi le moment où les clients affluent pour commander ces modèles, et être livrés en début d’été pour partir en vacances à bord de leur nouvelle monture. En toute logique, le printemps serait donc le moment le moins propice pour réaliser une bonne affaire. Difficile en effet d’obtenir une forte réduction lorsque la vente est facile et que les clients sont nombreux. C’est vrai, mais uniquement pour les nouveaux modèles. Car souvent, au moment du lancement d’une voiture, les concessionnaires conservent quelques modèles précédents en stock. Ils consentent également de grosses remises sur ces dernières. Bonnes affaires en vue, comme elles le sont pour les occasions plus ou moins récentes, plutôt éclipsées par les nouveautés.

été

Juillet et août sont traditionnellement des mois creux pour les ventes, quels que soient les produits. Les consommateurs sont à la plage et désertent les commerces, hormis ceux dédiés à l’alimentaire ou aux loisirs. Mais les garages automobiles ne ferment pas leurs portes durant ces deux mois pour autant. C’est donc un moment propice pour les visiter et négocier un bon tarif sur une auto neuve ou d’occasion. Lorsque les clients sont rares, ils sont d’autant mieux traités. L’été est également une saison propice à l’achat de véhicules tout-terrain. Un achat que les consommateurs envisagent surtout en hiver, pour se rendre aux sport d’hivers, ou affronter la neige chaque jour, selon le coin de France où ils résident.

Automne

Avec le printemps, c’est l’autre grande saison de l’automobile. Les salons de Francfort et de Paris se tiennent chaque année en alternance et déversent leur lot de nouveautés. L’occasion pour les consommateurs de s’offrir une nouvelle voiture dont ils prendront possession aux alentours de Noël, comme un grand cadeau familial. Mais comme au printemps, les anciens modèles encombrent souvent les stocks et bénéficient de bonnes promotions. Et comme elles sont disponibles, il est inutile d’attendre deux ou trois mois de délai de livraison. Ce phénomène de hausse des ventes de voitures favorise également un afflux de véhicules d’occasion laissés en reprise. Et qui dit afflux, dit conditions d’achat intéressantes.

Hiver

A l’instar de l’été, l’hiver est un peu la morne saison de l’automobile. Hormis pour les véhicules tout-terrains dédiés à la neige. Mais comme l’été, c’est aussi une bonne saison pour réaliser de bonnes affaires. Car les moments de l’année où les show-rooms sont les moins fréquentés sont aussi ceux où l’on peut y réaliser de bonnes affaires, sur les voitures neuves ou d’occasion. Mais au-delà de l’opportunité qu’offre la saison froide pour acheter des modèles classiques, l’hiver est aussi le bon moment pour acheter des cabriolets d’occasion. Une manière d’être à contre courant, et donc de faire de bonnes affaires, puisque la plupart des amateurs de conduite à l’air libre envisagent un tel achat lorsque le soleil pointe ses rayons. Il en va de même pour les ventes de deux roues.