Pourquoi les autos changent-elles de logo ?

Depuis quelques mois, nombre de grandes marques changent leur logo. Dernier en date : celui de Peugeot. Explication d’un phénomène qui s’est emparé de toute la planète auto.

nouveau logo peugeot

Durée de lecture estimée: 4 minutes

C’est une épidémie. Ou plutôt le signe des mutations en cours. De Fiat à Nissan, en passant par BMW et Toyota, et aujourd’hui Peugeot, toute la planète auto est en train de changer de logo. Evidemment, ce changement n’est souvent que de surface, puisque les marques renoncent au relief à la mode depuis une dizaine d’année, pour des aplats au goût du jour, logiquement appelés « flat design ». Mais pourquoi se lancer dans une opération qui coûte très cher ? 

Pourquoi des nouveaux logos

L’automobile vit actuellement la plus profonde mutation de toute son histoire. Entre l’électrique et l’autonome, la voiture ne sera plus jamais comme elle l’a été depuis 150 ans. Les constructeurs veulent accompagner cette mutation et ils doivent montrer qu’ils s’inscrivent dans ce changement. Car d’autres acteurs sont dans la même course qu’eux. Des acteurs plus jeunes et plus modernes : les Gafa. Alors, pour redorer une image un tantinet ringarde, et la remettre au goût du moment, un changement de logo est finalement l’opération la plus simple, et la moins chère.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, et ce que le public s’imagine souvent, le prix d’un nouveau logo n’est pas simplement celui de la facture réglée à l’agence de communication ou au graphiste chargé de le concevoir. Car une fois le logo redessiné, il faut modifier absolument tous les éléments où il apparaît. Et il en coûte des dizaines de millions d’euros à un constructeur automobile. Du site web au papier à en-tête en passant par les cartes de visite, la facture est lourde. Mais elle s’alourdit d’autant lorsqu’il faut changer les panneaux lumineux ou non de l’ensemble de son réseau commercial à travers la planète. 

Peugeot : retour au bon vieux temps

Découvert sur le concept e-Legend de 2018, le nouveau logo de Peugeot, un lion au sein d’un écu blanc sur fond noir, entend renouer avec un passé glorieux. Le dessin du Lion est très classique et sans relief évidemment. Ce changement intervient au moment de l’entrée en scène (et en bourse) du groupe Stellantis, la galaxie créée au moment de la fusion PSA – FCA. Ce onzième logo de Peugeot illustre bien une nouvelle page de son histoire. Il remplace le précédent dessiné en 2010 et accompagne le lancement de la nouvelle gamme de la marque, le lancement de Stellantis et le nouveau site internet. C’est la nouvelle 308, présentée le 18 mars prochain, qui portera en premier le nouveau logo de Peugeot.

Les autres nouveaux logos automobiles

Toyota a dévoilé en Juillet 2020 un nouveau logo qui sert principalement aux supports de communication (publicité, brochures…). Si l’ancien logo de Toyota avait du relief et mariait l’argenté au rouge des lettres capitales, le nouveau estompe les couleurs pour du noir et blanc très sobre, plus basique et en 2D, ce qui rend le logo plus plat (d’où le nom de « flat design »). Fiat a aussi présenté sa nouvelle Fiat 500 électrique avec un nouveau logo tout en lettres capitales. Opel, pour sa part, a affiné récemment son anneau et Audi a simplifié à l’extrême son logo, en entrelaçant quatre anneaux à plat et sans couleur. Lotus a changé de police et supprimé les contours argentés de son logo. Kia, à l’aube d’une transformation qu’elle qualifie « d’audacieuse » puisque le constructeur coréen veut devenir un chef de file au sein de l’industrie de la mobilité du futur, a modernisé son image par un logo refaçonné. Enfin, Renault a dévoilé sur le concept de sa R5, un losange inédit formé de deux traits, très simples, qui s’entremêlent. C’est clairement un clin d’œil au célèbre losange dessiné par l’artiste hongrois Victor Vasarely, un logo composé de stries plus ou moins épaisses, et qui avait été inauguré par la R5 (LIEN post) en 1972. Ce dernier avait ensuite été remplacé en 1992 par le Losange plein en relief.