Top 5 des ventes autos post Coronavirus

Les ventes de voitures ont été plombées par la période de Coronavirus et les deux mois de confinement. Mais certaines marques ont limité la casse post Coronavirus. Et ce semestre a été particulièrement marqué par une envolée des voitures électriques et hybrides.

post coronavirus

Au mois d’Avril dernier, l’automobile a reçu le pire chiffre de son Histoire : les immatriculations ont chuté de -89%. Depuis le 11 mai, les showrooms ont rouvert leurs portes au public et, grâce aux nouvelles aides à l’achat et aux livraisons retardées enfin effectuées, un retour à la normale a été constaté. Dans ce contexte exceptionnel post Coronavirus, certaines marques ont tiré leur épingle du jeu comme DS (16% de baisse seulement), Toyota qui fait feu de tout bois avec ses hybrides à succès (-23%), mais aussi les Coréens Hyundai et Kia qui tiennent la rampe grâce à leurs modèles électrifiés. La résistance a également porté ses fruits chez BMW et Mini qui ont fait mieux que leurs rivaux Mercedes et Audi. Chez les Français, c’est Renault qui a su le mieux se préserver (-34%). 

Envolée des modèles hybrides et électriques

Ce semestre, les autos hybrides et électriques ont cartonné. La petite Zoé a carrément explosé les compteurs en doublant ses immatriculations. De quoi la retrouver dans le Top 10 des voitures les plus vendues. Renault peut également klaxonner avec sa Clio, laquelle devance largement sa grande rivale Peugeot 208 en juin post Coronavirus. Il faut dire que l’arrivée des modèles hybrides en concessions séduit beaucoup. Idem pour le Captur qui existe désormais en hybride rechargeable. Enfin, la prime à la casse booste les ventes de petites voitures : la Dacia Sandero en bénéficie aussi. 

Top 5 des autos tricolores les plus vendues 

Autre satisfaction pour Renault : alors qu’elle a été devancée par la 208 jusqu’en mai, la Clio 5 se jette sur la première place du podium grâce à une énorme performance en juin directement liée à l’arrivée des hybrides dans les concessions. Parmi les modèles qui en remontre à la crise, il y a également la Twingo, bien aidée par la nouvelle prime à la casse. Toujours en attente de la case restylage, le Peugeot 3008 plonge. Quant à la Mégane et à la 308, le poids des années n’aident pas à tenir le haut du pavé.

Focus sur la Renault Clio 5

La reine n’aime pas perdre son trône. Revue de fond en combles, la citadine polyvalente Renault Clio réussit l’exploit de se vendre un peu plus chaque année. Sa force : des lignes régulièrement dépoussiérées et un habitacle digne de ce nom. A l’intérieur de la Clio 5, une nette amélioration de la qualité perçue, plus de sophistication et une présence technologique en hausse. A l’arrière, il y a de l’espace pour les gambettes et un coffre de 391 litres. Et même si la Clio 5 est moins confortable qu’une Citroën C3, sa nouvelle plateforme CMF-B qu’elle partage avec le nouveau Juke, se révèle bien suspendue. L’insonorisation est également au top grâce à des joints de portière plus épais. Avec son moteur de 130 ch, le 4 cylindres Turbo essence, associé à une boite auto double embrayage à 7 rapports, offre des performances très correctes ainsi qu’une consommation mesurée (7.5 litres/100km). La version hybride de 130 ch, quant à elle,  avec sa batterie de 1,2 kWh, est capable de lui faire baisser sa consommation de carburant jusqu’à 40 %. Plus de confort, plus de technologie et plus de bons matériaux pour cette Renault Clio 5 donc qui a à peu près gommé tous ses défauts. La citadine polyvalente du losange n’est pas encore parfaite mais elle restera bien difficile à détrôner… Une Clio toujours reine à retrouver d’occasion sur le site Vivacar. 

Partagez l'article sur :