Permis de conduire pas cher : les astuces

Passer son permis de conduire a un prix. Il existe cependant des astuces pour le passer à moindre coût : auto-école en ligne, conduite accompagnée, aides financières, permettent de limiter le budget.

En France, le permis de conduire coûte en moyenne 1100 euros. Un prix qui varie en fonction de l’auto-école choisie et de la ville dans lequel on le présente. A Paris, il faut débourser environ 1500 euros pour obtenir son permis de conduire lorsqu’il coûte deux fois moins cher à Lille. A ce tarif s’ajoute bien évidemment, pour certains candidats moins doués en conduite, le surcoût lié à d’éventuelles leçons supplémentaires. Heureusement, des astuces peuvent limiter les dépenses, surtout pour les jeunes candidats qui sont en droit de bénéficier d’un soutien financier.

Trouver une auto-école en ligne

Des inscriptions jusqu’aux séances de révision du code et la réservation des heures de conduite, certaines auto-écoles en ligne cassent les prix et sont même moins chères que des auto-écoles low cost. Ce type d’auto-écoles (à l’instar de PermisGO ou LePermisLibre), permettent aux candidats de choisir eux-mêmes leur instructeur en ligne, en fonction de leur emploi du temps, du lieu où ils vivent et changent de moniteur quand ils le souhaitent. Ce type d’auto-école en ligne a un avantage pécunier non négligeable : elle permet de diviser par deux les tarifs par rapport aux formations de permis de conduire traditionnelles.

Passer le code et la conduite en candidat libre

En évitant de se référer aux organismes habituels et en passant par la case candidat libre, l’examen au permis de conduire est gratuit. Il suffit de se préparer seul et de s’inscrire en préfecture. Le site Ornikar, par exemple, propose de s’occuper des démarches administratives et permet aux candidats de passer le code pour quelques euros seulement. Même chose pour l’examen du permis de conduire : ce dernier peut être gratuit à condition de s’inscrire directement en préfecture. Il faut toutefois être accompagné d’un conducteur titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption. Et pour avoir le droit d’assurer la fonction d’accompagnateur, il faut aussi avoir participé à une formation de 4 heures dans un centre de formation agréé des enseignants de la conduite. Dernière obligation : posséder une auto à double-commande pendant les heures d’initiation à la conduite et le jour de l’examen. Des entreprises louent des voitures à double commande. A savoir : les délais d’attente pour obtenir une date à l’examen théorique puis pratique sont en moyenne, et pour l’instant, plus longs qu’en auto-école.

Des aides pour les 15-25 ans

Différentes aides financières ont été mises en place pour aider les 15-25 ans à passer leur permis de conduire. L’Etat, entouré d’un bon nombre d’auto-écoles partenaires, proposent le « permis à un euro » – qui revient, en réalité, à un euro par jour. Des bourses pour financer le permis des moins de 25 ans sont également proposées par les mairies, les régions et les départements.

Le permis de conduire avec la conduite accompagnée

Méthode efficace et peu onéreuse, la conduite accompagnée pour les jeunes conducteurs de moins de 18 ans permet de s’initier à la conduite plusieurs mois avec des proches avant de se présenter à l’examen de conduite. En plus de limiter les risques d’accidents et de former de meilleurs conducteurs, la conduite accompagnée permet de faire gagner en aisance et permet de réussir plus facilement l’examen du premier coup.

Passer son permis de conduire à l’étranger

Pour payer moins cher son permis, une autre astuce consiste à le passer dans un pays étranger ayant passé un accord de réciprocité avec la France. C’est le cas du Maroc où le permis coûte aux alentours de 300 euros et de la majorité des États européens. Ensuite, afin de faire régulariser le permis de conduire sur le territoire français, il faut engager des démarches très simples en préfecture. Bien sûr, il n’y aura nul besoin de passer un nouvel examen.