Tout sur le permis de conduire en boîte auto

Depuis 2017, il est possible de passer un permis de conduire en boîte auto. Mais le gouvernement qui vient de présenter trois nouvelles mesures pour un permis plus accessible et 30% moins cher, compte bien le mettre en avant.

permis de conduire en boîte auto

Pour l’heure, alors que les véhicules aux Etats-Unis sont à 95% munis d’une boîte auto, seulement 30% du parc automobile français en est équipé. Mais dans moins de cinq ans, dans un intérêt économique et écologique, ce sera nettement plus car cette tendance devrait se confirmer dans les années à venir. Le permis « boîte auto » dont le nom de code n’est autre que « B78 », existe depuis 2017. Son atout : treize heures de conduite au lieu de vingt en boîte mécanique suffisent pour décrocher le précieux sésame. De ce fait, le permis de conduire est un peu moins onéreux. Et c’est justement la mesure n°3 du nouveau projet du gouvernement intitulé «Le permis pour tous» qui a pour objectif de réduire le coût du permis de conduire en développant l’apprentissage sur boîte automatique. Petit guide du permis de conduire en boîte auto.

Moins d’heures pour le permis de conduire en boîte auto

C’est forcément plus facile de se concentrer sur la route lorsque l’on conduit en boîte automatique. Caler ? Impossible. Mal gérer les rapports et donner des à-coups ?  Impossible. Rater son démarrage en côte ? Impossible aussi. Cela fait longtemps que l’on expérimente la boite auto aux États-Unis qui a supplanté depuis bien des années la boite méca disparue : résultat, l’âge minimum légal pour obtenir le permis varie entre 14 et 17 ans. Et puisque débrayer, embrayer, passer les rapports sont des actes dont l’automobiliste se passe en se présentant au permis de conduire B78, les heures de conduite nécessaires diminuent. Contrairement au permis classique où 20h minimum sont nécessaires, il n’en faut plus que 13 pour décrocher le précieux sésame. Une vraie différence lorsque l’on sait qu’en France il faut plutôt, en moyenne, 32 heures de conduite. Du coup, le permis boite auto permet de réaliser de belles économies : 1100 euros contre 1700 euros en moyenne. 

Le public cible

Les personnes qui ont tendance à être stressées forment évidemment le public cible de cet apprentissage en boîte auto. Car débuter son apprentissage de la conduite sans se préoccuper de changer les vitesses mécaniquement permet de diminuer le stress. C’est une excellente façon d’aborder la conduite car, en boîte manuelle, le passage de vitesse peut se révéler difficile au début et peut amener l’élève à perdre confiance en lui, voire à paniquer. Avec le permis boîte auto, le conducteur novice peut ainsi se concentrer sur son environnement et les compétences de bases à savoir le maniement du volant et les contrôles visuels dans les rétroviseurs.

Quelles autos avec le permis boite auto ?

Évidemment, avec un tel permis en poche, vous pourrez seulement passer derrière le volant que d’autos équipées d’une boite de vitesses automatique et/ou manuelle (ex : boîte séquentielle) et d’un embrayage automatique.

Comment passer son permis B par la suite ?

Le titulaire d’un permis boite auto peut, s’il le désire par la suite, le convertir en permis B classique. Comment ? En suivant 7 heures de formation supplémentaires dans une auto-école agréée pour opérer cette conversion. Depuis le 22 Juillet dernier, un décret a même assoupli cette conversion qui peut désormais se réaliser au bout de trois mois et non six mois comme auparavant. Bien sûr, qui dit formation complémentaire dit coût supplémentaire. Il faudra en moyenne ajouter 300 euros pour décrocher le permis classique. 

Partagez l'article sur :