Nouveaux modèles : Jaguar-Land Rover fait feu de tout bois

Malgré une passe difficile, le constructeur anglais entend bien développer de nouvelles autos : 4×4 pur et dur chez Land-Rover, SUV, berlines et coupés chez Jaguar. Le constructeur Jaguar-Land Rover n’a pas dit son dernier mot.

Jaguar-Land Rover : voiture de l'année

Ses affaires ne sont pas au mieux. Le constructeur Jaguar-Land Rover doit tailler dans ses effectifs et va supprimer 10% de ses postes, car ses derniers exercices sont négatifs. Pourtant, son propriétaire, le groupe indien Tata, entend bien remonter la pente et vient de présenter un plan de lancement de nouveaux produits plus qu’ambitieux.

Jaguar-Land Rover : enfin un nouveau Defender

Chez Land Rover, outre le Range Rover Evoque, dont la toute nouvelle génération vient d’être lancée, une mise à jour importante du Discovery devrait apparaître sur nos routes dans les semaines à venir. Mais c’est surtout du côté de l’emblématique Defender que la véritable nouveauté est attendue. Le 4×4 anglais pur et dur inchangé depuis vingt ans va enfin connaitre une nouvelle génération dans les mois qui viennent. Moins rustique que son prédécesseur, il sera comme lui, vendu en trois longueurs différentes. Ces modèles, à 5, 6 ou 7 places recevront des moteurs diesels et essence de 4 et 6 cylindres en ligne. Enfin, et c’est une première, ce nouveau Defender sera exclusivement disponible en boite automatique.

Chez Jaguar, des berlines renouvelées…

L’autre marque, tout aussi emblématique, du groupe, n’est pas au mieux non plus. Les berlines Jaguar ont du mal à trouver leurs clients. Notamment la plus petite d’entre elle : la XE. Cette concurrente de la BMW Série 3 n’a pas convaincu les amateurs. Mais le constructeur a promis de revoir sa copie et serait en train de développer un modèle de seconde génération de celle qui tente aussi de rivaliser avec la Mercedes Classe C et l’Audi A4. L’autre berline britannique, la grande XJ en a, quant à elle, fini avec les moteurs thermiques. La production de celle qui circule aujourd’hui vient d’être arrêtée et la XJ qui lui succédera ne sera disponible qu’en propulsion électrique.

…Et un coupé renouvelé aussi

Si Jaguar a produit tout au long de sa longue histoire des berlines de luxe, la marque anglaise s’est également illustrée grâce à ses coupés, de la XK à la fameuse Type E des années 60. Et c’est en hommage à cette dernière que la F-Type actuellement au catalogue reprend une partie de son design. Ce coupé, aussi disponible en cabriolet, aura droit à nouvelle génération dans les années à venir.

Des SUV comme s’il en pleuvait

Trois SUV Jaguar se disputent actuellement les faveurs du public. L’un, le compact F-Pace, rencontre un joli succès. Quant au plus petit E-Pace, il reprend les éléments mécaniques du Range Rover Evoque. Mais Jaguar devrait bientôt étendre sa gamme avec un grand SUV, concurrent des Mercedes GLS et autres Audi Q8. Il devrait s’appeler J-Pace. La marque n’exclut pas non plus de proposer des SUV plus petits que l’E-Pace. Un A-Pace et un B-Pace pourraient ainsi rivaliser avec les SUV urbains aujourd’hui disponibles chez ses concurrents, comme le BMW X1 ou l’Audi Q2.

L’électricité tout azimut

Tous ces nouveaux modèles, SUV ou berlines, devraient être disponibles dans une version hybride, mais surtout électrique. Jaguar est encouragé en ce sens par le succès critique rencontré par son premier SUV à watts lancé il y a un an. Cet I-Pace a non seulement décroché le prix, envié, de voiture européenne de l’année au mois de mars dernier, mais il a récidivé un mois plus tard en remportant le trophée de la voiture mondiale de l’année. Et comme deux bonheurs n’arrivent jamais seuls, le SUV de 400ch, s’est offert celui du design de l’année et de la voiture verte de l’année. De quoi encourager Jaguar-Land Rover à persister dans cette voie.