Meilleures ventes : le groupe Renault en tête

En 2018, comme l’année précédente, la Renault Clio est la voiture numéro 1 des ventes en France. Et si l’on s’en tient aux seuls particuliers, c’est la Dacia Sandero que l’on retrouve tout en haut du palmarès. Un doublé gagnant pour le groupe Renault.

Clio meilleures-ventes

 

Mamie fait de la résistance. Du haut de ses 6 ans (le grand âge pour une voiture) la Renault Clio, qui doit être renouvelée cette année, remporte une fois de plus le titre de voiture la plus vendue en France. Avec 123 658 exemplaires immatriculés de la citadine polyvalente, elle s’octroie d’office 5, 7% de parts de marché dans l’hexagone. Bel exploit pour une auto en fin de vie. Un exploit qui est surtout lié au dessin intemporel de l’engin, puisque la ligne voulue par Laurens Van Den Acker ne semble pas avoir pris une ride. D’ailleurs, la nouvelle mouture, à découvrir cet automne ne devrait pas trop s’en éloigner.

Dacia Sandero : la voiture la plus achetée par les particuliers

Pour autant, la Clio ratisse large, auprès des particuliers, mais aussi auprès des entreprises qui achètent, près de 49% des voitures en France. Si l’on s’en tient au choix de monsieur et madame tout le monde, la petite Renault n’arrive pas en tête. C’est une autre auto, toujours issu du losange, ou plutôt de sa filiale Dacia, qui l’emporte. La Sandero s’est vendue à 70 000 exemplaires seulement, mais neuf de ces engins sur dix sont vendus à des particuliers. D’où ce podium obtenu pour la seconde année consécutive. Dans ce choix, ce n’est évidemment pas le design ou les performances de l’auto qui ont suscité cette adhésion, mais bel et bien son rapport prix/prestations tout simplement exceptionnel. Pour moins de 8 000 euros, son prix d’attaque, elle offre de l’espace, un équipement correct et une fiabilité reconnue, de quoi susciter l’intérêt d’acheteurs pragmatique.

Peugeot loin derrière

Avec son fort honorable résultat, la Sandero se classe cinquième des autos les plus vendues l’an passé. Elle est donc certes loin derrière la Clio tous marchés confondues, mais cette dernière l’emporte haut la main sur sa principale concurrente : la Peugeot 208 qui s’est vendue à près de 20 000 exemplaires de moins. La troisième place de ce podium est également détenue par une voiture du lion. Il s’agit du SUV 3008 qui a trouvé 84 834 preneurs. Et même s’il ferme la marche, ce score n’en est pas moins exceptionnel, et fort rentable pour PSA. Car si le leader Clio s’affiche, en moyenne à 15 000 euros, un 3008 coûte, en moyenne toujours, près de 30 000 euros. La marge du constructeur est donc beaucoup plus intéressante.

Mais plus profitable

Cette différence de profit est d’ailleurs sensible dans toutes les Renault qui se classent parmi les 10 voitures les mieux vendues en France l’an passé. Car aucune d’entre elle n’entre dans la gamme des voitures à forte marge, comme le fait le 3008. Côté losange, on retrouve la Twingo, le Captur et deux dacia (Sandero et Duster). Le Kadjar quant à lui (SUV Renault) est hors de ce classement, largement distancié par le 3008.

PSA et Renault à égalité

C’est donc une parfaite égalité dans ce top 10 puisque Renault classe 5 voitures dans les meilleurs ventes, tout comme PSA, puisque la Citroën C3 se classe troisième, mais qu’il s’agit la de la seule auto des chevrons dans le classement, en attendant les chiffres de vente du C5 Aircross, cousin du 3008 qui s’annoncent très prometteurs. En attendant ces chiffres 2019, on peut saluer un exploit unique en Europe : le fait que les 10 premières places du classement français sont obtenues par des voitures françaises. Le chauvinisme automobile a la vie dure.

Partagez l'article sur :