Le salon de Tokyo 2019, des nouveautés malgré la crise

Le Japon leader asiatique, c’est du passé. Bousculé par la Chine et la Corée, le pays n’en conserve pas moins ses fleurons automobiles. Le salon de Tokyo fête cette année sa 45ème édition qui se déroulera du 24 Octobre prochain au 4 novembre.

Le salon de Tokyo

Archis dominants en Asie jusque dans les années 90, les constructeurs japonais sont aujourd’hui bousculés par les Coréens et le marché chinois. S’ajoute à cette décélération, une situation économique générale en petite forme dans l’archipel. Résultat : le salon de Tokyo jadis incontournable est aujourd’hui dépassé par ceux de Pékin et Shanghaï. D’autant que sur tous les continents, les grands salons sont en déclin, que ce soit à Paris, Genève, Détroit ou Francfort, aucun n’est épargné par la désertion des constructeurs, et par voie de conséquence, du public. Le salon de Tokyo 2019 s’annonce lui aussi touché par le phénomène. Audi et BMW tournent casaque, laissant Daimler en seul représentant des marques allemandes pour ce qui est devenu avant tout, un salon recentré sur son marché national. Seuls des modèles Smart et Mercedes d’Outre-Rhin seront exposés. Idem pour le groupe Volkswagen qui affirme n’avoir aucun modèle à présenter au rendez-vous tokyoïte. En revanche, Renault ne pourra échapper à l’évènement suite à la période de tensions avec Nissan au sein de l’alliance commune. Pour autant, la manifestation ne manque pas d’intérêt, ne serait-ce que pour les constructeurs locaux, dont les nouveaux modèles, présentés lors de la manifestation japonaise, vont débarquer dans quelques mois chez nous

Le salon de Tokyo : Mazda dévoile une auto électrique

Le salon de Tokyo accueillera plusieurs marques de véhicules. Les marques Nippones ne feront pas évidemment pax d’infidélité à leur salon national. Toyota, Lexus, Honda, Nissan, Mitsubishi, Mazda, Subaru, Suzuki et Daihatsu sont inscrits sur la liste. Mazda dévoilera son premier modèle 100% électrique qui sera sur les routes en 2020. Sous le capot, l’auto devrait disposer de 143 ch. Le groupe motopropulseur de la future Mazda 100 % électrique a été testé sur le châssis du SUV CX-30, mais le constructeur assure qu’il s’agira d’un modèle totalement inédit. On en sait donc peu sur cette nouvelle auto. Reste qu’un modèle Mazda flambant neuf mérite toujours le détour, tant le petit constructeur d’Hiroshima innove toujours en matière de motorisation, ne restant jamais dans les sentiers battus défrichés par ses confrères.

Mitsubishi : un concept hybride

Mitsubishi met aussi les doigts dans la prise et profitera du salon de Tokyo 2019 pour présenter un petit SUV hybride rechargeable doté de quatre roues motrices. Mitsubishi a publié une première photo sur laquelle on distingue une lunette arrière futuriste décorée de quatre grilles rondes. La marque est passé maître du genre avec son Outlander PHEV qui fonctionne lui aussi grâce à deux moteurs et remporte un joli succès en Europe. La marque, aujourd’hui membre de l’Alliance renault-Nissan compte donc récidiver en employant les mêmes solutions sur un SUV urbain, le type de crossover le plus vendu en Europe.

Un concept car pour Toyota et Subaru

Les constructeurs japonais Toyota et Subaru alliés technologiquement s’apprêteraient à dévoiler un concept-car précurseur de leurs futures générations des coupés Toyota GT86 et Subaru BRZ. Il s’agit d’une première ébauche de la future petite sportive qui devrait entrer en production début 2021. Le moteur ne changerait pas : toujours un 4 cylindres Boxer d’origine Subaru.  Mais les nouvelles GT86 / BRZ abandonneraient le 2.0 litres au profit d’un bloc plus puissant de 2.4 litres qui devrait atteindre près 220 chevaux, soit 20 de mieux. L’on pourra également choisir entre une boîte manuelle ou automatique comprenant toutes deux, six rapports.

Une nouvelle Honda Jazz 

C’est certainement l’une des nouveautés les plus attendues de ce salon : la nouvelle Honda Jazz y sera dévoilée quelques mois avant son arrivée sur le vieux continent. Cette citadine, fidèle à sa réputation d’habitabilité et de fiabilité, existe déjà en version hybride, même si elle n’est disponible en France qu’avec son seul moteur essence. Mais la nouvelle Fit (c’est son nom au Japon) n’existera plus qu’avec un mix électrique-essence.

Partagez l'article sur :