La voiture, objet de désir et d’émotion pour les Français

voiture

Qui a dit que la voiture avait une mauvaise image auprès des Français ? L’étude sur « les Français et le design automobile » réalisée par l’institut de sondage ELABE dans le cadre de l’exposition Concept Cars & Design Automobile qui se tiendra à Paris du 29 janvier au 2 février prochain, montre que l’histoire d’amour entre les Français et l’automobile est loin d’être terminée.

« Ce sondage démontre bien que la voiture demeure un objet de désir, de praticité et d’émotion. C’est exactement la philosophie du Festival Automobile International, de faire l’apologie d’une voiture passion de plus en plus intelligente, pour une industrie automobile souvent vilipendée mais néanmoins génératrice d’emplois, de liberté et de créativité », se réjouit Rémi Depoix, le Président du Festival Automobile International. 

Praticité et liberté

Pas de doute, pour les Français, la voiture est clairement associée à un imaginaire positif. Ainsi, sur les 6 premiers mots qu’ils choisissent pour décrire leur état d’esprit à l’égard de la voiture, 5 sont positifs. Les 2 mots qui se détachent sont la praticité et la liberté, l’un ou l’autre étant cités en premier par plus de la moitié des Français. 43% des sondés citent également la rapidité, 42% le confort et 33% le plaisir. Le seul mot négatif de ce top 6 : « les dépenses », cité par 50% des sondés, suivi de la pollution (28%). Seul 6% des Français se disent indifférents vis-à-vis de la voiture.

La voiture : un objet attachant

Si pour 84% des Français, la voiture est un simple moyen de transport, ils lui attribuent aussi d’autres atouts : 63% pensent notamment qu’elle facilite le lien avec les autres, 62% qu’elle est un objet attachant et 49% qu’elle permet d’exprimer sa personnalité. C’est chez les jeunes que l’on constate le plus haut niveau d’attachement émotionnel à la voiture. 77% des 18-25 ans et 76% des 25-34 ans la considèrent comme un objet attachant, contre 62% pour l’ensemble des Français. De même, près des deux tiers des jeunes la perçoivent comme une manière d’exprimer sa personnalité, contre 49% pour l’ensemble des sondés. 

La voiture, plus design et plus belle qu’il y a 10 ans

80% des Français estiment que les constructeurs attachent plus d’importance qu’avant au design de leurs voitures et 74% assurent que les voitures d’aujourd’hui sont plus belles qu’il y a 10 ans. Les Français se disent en effet très sensibles à la ligne des modèles. Lorsqu’on leur demande à quelles dimensions concernant le design d’une voiture ils sont le plus sensibles, plus des trois quarts d’entre eux citent la ligne d’ensemble du véhicule. Viennent ensuite sa couleur (46%) et le design de son tableau de bord (40%). Les jeunes (18-24 ans) sont plus attentifs que l’ensemble des Français au design des sièges (31% contre 23%), aux écrans digitaux (31% contre 21%) et au design de la calandre (21% contre 11%). 

Les plus belles sont Allemandes, Françaises et Italiennes

Quand on demande aux Français quels sont les pays qui produisent les voitures avec le plus beau design, ils placent sur le podium 3 pays européens : en premier l’Allemagne (75%), suivi de très près par la France (74%) et enfin par l’Italie (47%). Les autres pays (Japon à 29%, Etats-Unis à 26%, Royaume-Uni à 19%, Corée du Sud à 13%, Suède à 10% et Chine à 7%) se situant loin derrière ce trio de tête.

« Pour les Français, la voiture n’est pas un objet comme les autres. Au-delà de sa fonction première de mobilité, elle répond à des besoins symboliques et émotionnels (liberté, plaisir, protection, lien avec les autres, expression de sa personnalité) pour lesquels le design peut jouer un rôle important », conclut Julien Bouchigny, directeur associé d’ELABE. 

Partagez l'article sur :