Essai vidéo nouvelle Peugeot 208

C’est la nouveauté la plus attendue de l’année, enfin presque. La chalengeuse de la Renault Clio pour la place enviée de première française vient elle aussi de se renouveler après sa concurrente. Résolument ancrée dans le haut de gamme pour suivre la politique de la maison Peugeot depuis 4 ans, la Peugeot 208 démarre néanmoins à un tarif proche de la petite Renault mais ses prix peuvent s’envoler jusqu’à 26 000 euros.

Au programme : une ligne compacte et dynamique totalement raccord avec les autres modèles du Lion. Les finitions et la fabrication sont eux aussi en accord avec la politique première de Peugeot. Surtout la nouvelle citadine débarque d’emblée avec des motorisations diesel, une essence et une version électrique. Cette dernière ne comporte aucune différence visible avec ses copines thermiques, manière pour le constructeur de chercher à séduire une clientèle plus large et habitué aux bonnes vieilles pétrolettes. C’est d’ailleurs avec cette version que la 208 s’est avérée la plus puissante puisque la version à watt atteint 136 ch alors que les thermiques se contentent de 130 ch au maximum.

La Peugeot 208 : du haut de gamme

Côté habitabilité, la Peugeot 208 est en très léger retrait par rapport à sa concurrente Renault avec des places arrière un peu plus comptées et un coffre un peu plus petit de 305 litres. Cette 208 ne séduira donc pas par son côté pratique mais plutôt par son glamour et son image plus haut de gamme que sa rivale Renault Clio. Les résultats de cette course au leadership seront connus à la fin de l’année, lorsque les deux autos seront concurrentes sur le marché, la 208 débarquant en concession ces jours-ci.

Partagez l'article sur :