Genesis, le nouveau label haut de gamme de Hyundai

Hyundai s’attaque à BMW, Audi et Mercedes avec sa branche premium Genesis. L’arrivée de cette nouvelle marque en Europe s’effectuera par l’entremise d’un nouveau SUV compact.

Genesis

Hyundai se lance sur le marché premium en Europe avec Genesis. La marque de luxe du constructeur coréen roule sous son propre pavillon depuis 2015 et déboulera bientôt en Europe. 

D’où vient Genesis ?

Genesis a d’abord été le nom d’une berline de luxe dont la version coupée a été vendue en France il y a une dizaine d’années. Puis la seconde génération de cette berline a été vendue au compte-goutte en Europe. C’est en 2015 que Hyundai a finalement décidé de faire de Genesis un label de luxe et une marque à part entière, une démarche un peu semblable à DS chez PSA ou à Infiniti chez Nissan.

Un directeur pour l’Europe

Le coréen ne manque pas de toupet puisqu’avec ce label Genesis, il tente sa chance dans un secteur où il est difficile de se faire une place au soleil. Mais lorsqu’une marque y est solidement installée, le premium est aussi l’un des créneaux les plus rentables. Hyundai a fait le maximum pour sonder d’abord comme il se doit le marché européen. Pour ce faire, ils n’ont pas hésité à débaucher les meilleurs éléments de la concurrence. En commençant par  le designer Peter Schreyer qui vient d’Audi puis l’ingénieur Albert Biermann de BMW. Le patron, autre figure importante, a également été recrutée chez Audi :  Dominique Bösch, qui occupait jusqu’à l’année dernière une position de premier plan chez le constructeur aux anneaux. Andrew Pilkington rejoindra également Genesis Europe. Le Britannique quittera, en effet, Polestar. 

Genesis GV70

Le lancement de la marque de luxe Genesis sur notre vieux contient devrait avoir lieu courant 2021. Cela coïncidera avec l’arrivée du nouveau SUV de la marque : le Genesis GV70 dont les premiers teasers ont été publiés. Ce modèle compact ambitionne de concurrencer l’Audi Q5, le BMW X3, Mercedes GLC et autres Volvo XC60. Avec son approche stylistique nommée « élégance athlétique », le Genesis GV70 se remarque par ses quatre phares tirés sur des traits superposés ainsi qu’une calandre avant en maille en forme d’entonnoir.

De l’électrique pour réussir

Si Genesis propose une gamme assez complète de cinq modèles sur plusieurs segments, des berlines et bientôt un SUV, son identité et ses prestations notamment technologiques, ne suffiront pas pour lui frayer un chemin sur le difficile marché premium européen. Les motorisations hybrides rechargeables mais également électriques seront essentielles pour se faire une place au soleil. Le premier modèle électrique est également prévu pour 2021 avec la plateforme eGMP qui sera également utilisée par Hyundai et Kia. Six autres modèles Genesis seront basés dessus. 

Genesis : « Surprendre agréablement »

Lors de l’annonce de l’offensive européenne, Dominique Bösch a déclaré que Genesis disposait d’un portefeuille performant qui « surprendrait agréablement » les consommateurs européens. Tout repose donc sur le nouveau Genesis GV70, un SUV qui veut croiser le fer avec l’Audi Q5, la BMW X3 ou la Mercedes GLC. Les clients diront, dans quelques temps si le patron de la marque avait raison, ou non.

Infiniti a stoppé ses ventes en France

Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur tente d’imposer une stratégie pour lutter contre la domination allemande. Infiniti pour Nissan a tenté de défier à sa manière les marques premium teutonnes. Résultat : la branche de luxe Infiniti n’a pas réussi à prendre vie en Europe et s’est retirée. L’officialisation de ce départ remonte à mars 2019. Dix ans après son arrivée dans nos contrées, Infiniti décidait de quitter l’Europe, zone où ses ventes n’ont pas réussi à décoller, malgré le développement d’une large gamme, dont des compactes Q30 et QX30 pensées spécialement pour nous. Le faible nombre de points de vente a fortement pénalisé le développement du constructeur, trop exclusif. En une décennie, 55 000 personnes en Europe auront tout de même fait ce choix exotique. 

Lexus, dynamique en Europe 

Contrairement à Genesis, Lexus, la marque de luxe de Toyota, confirme sa dynamique en France et en Europe. Grâce au lancement de son premier modèle 100% électrique, le UX 300e, la marque devrait poursuivre sa lancée en 2020. Si le premium est un segment particulièrement rentable, il faut l’installer dans la durée, rassurer les clients et surtout, leur permettre des cotes de revente suffisamment élevés. Pour y parvenir, il faut du temps et de lourds investissements. Audi, comme Lexus auroint mis 20 ans à s’imposer. Rendez-vous fixé pour Genesis en 2040.

Partagez l'article sur :