Essai Tesla Model S 100D

C’est la berline électrique haut de gamme la plus vendue au monde. La Tesla Model S dispose d’une gamme complète et si le modèle que nous testons aujourd’hui s’appelle 100D, c’est tout simplement parce que le nombre 100 désigne la capacité totale exprimée en KwH. Quant au « D », il signifie que cette berline est équipée de deux moteurs en duo, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière. Ce double moteur et cette capacité de batterie offrent des sensations extraordinaires au volant. Que ce soit lors d’un démarrage ou d’une reprise, la 100D se rapproche plus d’un outil de téléportation que d’une automobile, tant sa poussée continue fait penser à celle d’un avion au décollage malgré ses deux tonnes. Aucune vibration mécanique, des bruits d’air parfaitement maîtrisés et une suspension pneumatique filtrant impeccablement les imperfections de la route donnent l’étonnante impression de voyager à bord d’un cocon flottant sur un coussin d’air. Dans l’habitacle, la planche de bord au dessin extrêmement épuré est dominée par le gigantesque écran central de 17 pouces au format portrait ultra pratique. L’habitabilité est en rapport avec une longueur totale de cinq mètres, permettant de transporter agréablement cinq personnes et leurs bagages, avec 750 litres de volume de chargement disponible. Sans oublier, évidemment, l’espace supplémentaire d’une centaine de litres cachés sous le capot avant.