Eco entretien ou comment décrasser proprement son diesel

Il existe des solutions d’entretien pour cohabiter avec son diesel qui, avec le temps et les mauvais usages, a une fâcheuse tendance à s’encrasser, consommer et polluer plus. Il s’agit de l’éco entretien automobile, un service innovant et pas cher capable de limiter les surémissions de polluants des voitures. L’entretien préventif et l’éco entretien sont d’ailleurs nécessaires pour passer le test pollution « 5 gaz » du nouveau contrôle technique 2018.

eco-entretien-diesel

Robuste lorsqu’il a été conçu, le moteur diesel a été modifié au fur et à mesure des normes antipollution qui ne cessent de se renforcer depuis les années 2000. Ces nouvelles exigences ont conduit les constructeurs automobiles à sophistiquer cette motorisation de sorte à réduire les rejets. Depuis la généralisation de la norme Euro 5, les anomalies de fonctionnement se sont amplifiées, à l’instar du phénomène de dilution de l’huile qui peut générer l’emballement voire la casse pure et simple du moteur. En plus, ces nouveaux diesel ont le défaut de s’encrasser vite. Dès 20 000 km, les injecteurs commencent à s’altérer. Et si le filtre à particules, situé au niveau du pot d’échappement se régénère mal, il se colmate rapidement. Le moteur diesel se retrouve alors en apnée et s’en trouve affecté. Résultat : une baisse de puissance et d’une hausse de consommation. Les émissions polluantes augmentent également. Si le moteur n’est pas désencrassé, il peut y avoir rupture du turbo voire de la casse moteur.

Prendre soin de son diesel

La meilleure arme pour lutter contre l’encrassement des diesels, c’est d’abord d’apprendre à le chouchouter. Si les trajets à effectuer sont courts et les bouchons récurrents pour se rendre au travail, alors il faut fuir le gazole ou le décrasser une fois par mois sur une voie rapide ou sur l’autoroute. Il s’agit d’accélérer franchement pour faire grimper la température dans le conduit d’échappement. Autre conseil : utiliser un carburant de bonne qualité et/ou des additifs spécifiques. Certes, les additifs qu’on ajoute au gasoil Premium ne résorbent pas l’encrassement existant, mais ils évitent sa formation. Le décrassage d’un diesel a des aspects bénéfiques sur le portefeuille et sur l’environnement. Avec un moteur respirant correctement, la consommation peut baisser de 5 à 10 % et la pollution chuter de façon spectaculaire. Si une bonne hygiène de roulage ne suffit pas, un nettoyage efficace doit commencer par le décapage efficace des injecteurs. En la matière, il existe une multitude de produits, mais la majorité n’agit que préventivement à cause de leur faible concentration en composés actifs. Les vrais produits curatifs, comme le nettoyant injecteur Spheretech, sont utilisés en atelier.

L’éco diagnotic

Depuis le 15 octobre 2013, la Feda (fédération des syndicats de la distribution automobile) a lancé l’éco entretien qui a pour mission de renforcer l’entretien du parc roulant et de limiter la pollution que les moteurs diesel produisent. L’avantage de l’éco entretien : il permet de détecter si le moteur diesel s’encrasse et donc d’éviter d’avoir un porte-monnaie du Faubourg Saint-Honoré pour réparer les pannes liées à ce mal récurrent des diesels modernes. La totalité des professionnels de l’automobile disposent désormais d’un tel service. D’autant qu’un diesel aux normes, et qui a passé régulièrement son éco entretien est obligatoire pour passer haut la main le test pollution « 5 gaz » prévu par le nouveau contrôle technique applicable dès le mois de mai prochain.