Revendre sa voiture : comment bien se préparer ?

L’heure est venue de revendre sa voiture sur le marché de l’occasion. Pour faire craquer un acheteur, il vous faudra préparer au mieux votre auto.

revendre sa voiture

Il faut plus qu’une carrosserie étincelante pour que les acheteurs se précipitent sur une voiture d’occasion en vente. Bien d’autres détails qui n’échapperont pas à l’acheteur potentiel entrent en jeu. Voici quelques conseils pour bien préparer votre voiture afin de la revendre au mieux sur le marché de seconde main.

LE « CAR STAGING » POUR REVENDRE SA VOITURE

Comme pour une maison, devenez le Plaza de l’auto : donnez envie d’acheter votre voiture en la mettant au maximum en valeur sans bien sûr, en rajouter à outrance. S’il s’y connaît un peu, c’est en plein jour et sous une météo sans pluie que votre acheteur potentiel viendra découvrir la voiture d’occasion que vous vendez : ça reste la meilleure façon de démasquer les éventuels défauts plus facilement camouflables dans la pénombre. Bien évidemment, les rayures, les traces de frottements et les différences de teintes, lesquelles pourraient indiquer d’importants travaux de carrosserie, seront passés au crible. Pour revendre correctement votre voiture, il vous faudra donc éliminer un maximum de défauts sur la carrosserie. Après un soigneux lavage extérieur, un nettoyage méticuleux de l’habitacle et également du coffre, est plus que souhaitable. Vous fumiez dans votre voiture ? Pensez à éliminer l’odeur de la cigarette avec des produits dédiés et à vider votre cendrier. Un tapis de sol abîmé ? N’hésitez pas à le changer. Ça peut tout changer. Pensez également à jeter un coup d’œil sur l’état des joints de l’auto que vous revendez. N’oubliez pas les vitrages ainsi que l’état des éléments d’éclairage et de signalisation qui coûteraient cher à remplacer. Evidemment, comme pour revendre un appartement, il faut retirer tous les objets personnalisés qui ne seront pas forcément au goût de l’acheteur. Mais dans ce « car staging », il ne s’agit pas non plus d’aller trop loin. Exemple : évitez d’acheter de nouvelles housses flambants neuves qui risquent d’indiquer que vous cachez la misère. Enfin, au moment de la revente de votre voiture, pensez à vérifier l’état des pneus qui doivent présenter des sculptures apparentes sur toute leur surface.

Bon à savoir : c’est un fait, l’aspect extérieur d’un véhicule d’occasion en dit long sur son entretien. 

UNE ANNONCE REUSSIE

Le tarif et la cote à l’Argus de la voiture que vous revendez ne suffiront pas pour attirer un acheteur potentiel. Il s’agit d’en dire un maximum sur votre auto et, notamment, de dévoiler ses défauts pour jouer carte sur table. N’oubliez pas non plus de joindre de jolies photos sans oublier de masquer votre plaque d’immatriculation afin d’éviter une usurpation de plaque.

FILTREZ LES ARNAQUES

Au-delà des demandes étonnantes du type « Pourriez-vous m’avancer de l’argent car je viendrai en train pour tester votre voiture », il vous faudra sécuriser le paiement. Avec une solution en ligne telle que Depopass, vous vous assurez que la transaction sera bien effectuée. L’idéal est de conclure la vente en deux fois afin de sécuriser le moyen de paiement. Ou, pour vous simplifier la vie, la vente clef en mains est une solution efficace et rassurante.

LE CONTRÔLE TECHNIQUE

Au moment de la revente de votre voiture, le contrôle technique sera réclamé : c’est ce qui permet à l’acheteur de modifier la carte grise. Le contrôle technique permet aussi de prouver que toutes les petites ou grandes anomalies ont été corrigées. N’hésitez pas, évidemment, à montrer les factures de toutes vos réparations à l’acheteur potentiel.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas en mesure de justifier des opérations de maintenance que vous avancez, l’acheteur potentiel risque de ne pas donner suite. 

LES DOCUMENTS

En tant que vendeur, vous êtes tenu de présenter la carte grise établie à votre nom (et non barrée surtout) ainsi que le fameux contrôle technique datant de moins de six mois. Niveau documents, votre carnet d’entretien ou, à défaut, vos factures pour les diverses réparations, sont à prévoir pour que vous puissiez revendre votre voiture plus facilement.

L’ASSURANCE AUTO

Si vous mettez votre voiture en vente sur le marché de l’occasion après une période sans assurance, il vaut mieux que vous en expliquiez la raison à votre acheteur. Plus il y aura de transparence, plus vous gagnerez la confiance de votre client potentiel.