Concept Mini Urbanaut : van inconoclaste

De la Mini, l’Urbanault n’emprunte quasiment rien. Ce concept réinvente totalement la petite anglaise. Cap vers l’idée d’un monospace plus familial dans lequel il serait possible de dormir et de travailler. 

Mini Urbanaut

Mini Urbanaut : un air de Volkswagen Combi 

On est loin de la proposition d’Alec Issigonis, l’inventeur de la Mini en 1959. Car, hormis quelques vagues références de style à la petite anglaise à travers la calandre, les feux et les phares, il ne reste rien de la mythique auto quand on regarde l’aspect de la Mini Urbanaut. Le concept se situe même plutôt aux antipodes avec son look de monospace à l’unique porte coulissante côté trottoir et au toit transparent. Les designers ont plutôt lorgné du côté du Renault Espace et du Volkswagen Combi pour concevoir ce concept-car taillé pour explorer les villes. A l’intérieur, est-on dans une auto ou un salon ? Les deux mon Capitaine ! Une fois le volant et le tableau de bord rétractés, une banquette fait office de petit lit. Car dans la mini Urbanaut, le mobilier est particulièrement flexible afin de se métamorphoser en salon en un tour de main, une fois la destination finale atteinte. Les sièges pivotent et s’escamotent et le télétravail devient envisageable à son bord. Et tout comme on ouvrait le pare-brise du Combi, celui de l’Urbanaut se déploie aussi. De quoi l’aérer, augmenter la sensation d’espace, prendre un bain de soleil ou discuter avec les collègues descendus de l’immeuble de l’entreprise où se serait sagement garé le van Urbanaut.

Mini Token : une multitude d’expériences

Le Mini « Token » est la pièce maîtresse des expériences proposées par ce Mini Urbanaut. Une fois positionné sur la table, il permet d’activer les trois moments MINI. Le moment « Chill » qui fait de la voiture un refuge où il est possible de se ressourcer et de travailler en toute quiétude. Le moment « Wanderlust » qui est centré sur l’expérience de conduite. Le conducteur a le choix : il peut opter pour les systèmes de conduite autonome ou prendre lui-même le volant de la Mini Urbanaut. Quant au moment « Vibe », il place le temps passé avec son entourage au cœur des priorités grâce à un habitacle généreux. Le montant de custode côté conducteur peut être recouvert d’insignes et d’autocollants en souvenir des régions visitées, des festivals ou événements passés. Ces pièces de collection sont exposées comme dans un musée, derrière une vitrine. Enfin, « Mon moment Mini » propose au conducteur de personnaliser l’expérience à bord. Il peut ainsi configurer le Mini Token pour instaurer l’atmosphère de son choix en choisissant un parfum, une lumière d’ambiance ou une musique et la retrouver directement par la suite en repositionnant le Token, préalablement configuré, au même endroit.

Un monospace électrique, connecté et éco-responsable

Pour l’heure, la Mini Urbanaut n’existe que de façon digitale. Difficile de connaître sa fiche technique. Mais au vu de l’architecture, on peut imaginer que ce véhicule lunaire serait 100 % électrique s’il devait voir le jour de série. Avec ses roues lumineuses et un affichage matriciel sur sa robe anisée, il sera même possible d’envoyer des messages aux passants : des mots d’amour, des pubs, différentes alertes ? Concept-car entièrement autonome (possibilité de conduire ou de laisser le volant à l’auto), le Mini Urbanaut est aussi un véhicule connecté. L’ordinateur de bord permet d’ouvrir le véhicule via une interface dédiée, mais aussi d’afficher les points d’intérêt de chaque personne qui évoluent dans l’habitacle. Il est également possible d’adapter playlists et podcasts à l’ambiance du trajet ou à l’humeur des occupants. Enfin, le prototype se distingue par une démarche écoresponsable dans la mesure où il a été construit à partir de matériaux recyclés. Dans l’habitacle, par exemple, le textile tricoté remplace le cuir et le chrome.

Cette Mini autonome offre un maximum d‘espace intérieur pour une empreinte extérieure minimale. Une Mini a l’esprit plus familial et offrant l’espace d’un lounge mobile urbain. Un concept à long terme pour un nouveau segment ? La première esquisse du futur Mini Country Man ? A suivre…

Partagez l'article sur :