Bilan sur le Salon de l’auto de Bruxelles

Du 14 au 24 janvier 2016, la capitale belge a été l’hôte du Salon de l’auto de Bruxelles. L’événement était présenté sur un espace de 100 000 m² pour le plus grand plaisir des amateurs de belles voitures. Le succès a été clairement au rendez-vous lors de cette édition, avec plus de 555 000 visiteurs enregistrés.

Quand Toyota surfe sur les nouveautés

Chaque salon de l’auto constitue pour les constructeurs une opportunité de dévoiler de nouveaux modèles. La 94e édition de l’European Motor Show Brussels ne déroge pas à cette tradition. C’est en effet à cette occasion que Toyota lance sa nouvelle version de la Verso. Ce monospace reçoit un profond « relooking » intérieur et adopte la « Toyota Safety Sense », un dispositif conçu par la marque pour accroître la sécurité active du véhicule.

Le constructeur japonais profite également de ce salon bruxellois pour mettre sous les projecteurs la Mirai, une voiture à hydrogène utilisant une pile à combustible, un sacré pari technologique ! Au rang des voitures propres de la marque nippone, la RAV4 hybride a été dévoilée au public également à cette occasion ainsi que la dernière version de la Prius.

Les voitures anglaises en vedette

Le luxe s’invite également à Bruxelles avec Rolls-Royce qui dévoile pour l’occasion le coupé Wraith « Spa Francorchamps Edition ». Propulsé par un V12 biturbo de 6,6 litres qui développe 570 chevaux, il atteint les 100 km/h en seulement 4,9 secondes malgré un poids à vide de 2,5 tonnes. Les constructeurs britanniques aiment décidément le salon de Bruxelles puisque Mini révèle également au public deux modèles : la Mini One D Clubman et la Mini Cabrio. La première est dotée de quatre portes et offre cinq places confortables, grâce à des dimensions revues à la hausse. La Cabrio se distingue par une capote frappée de l’Union Jack et une habitabilité encore plus optimisée, particulièrement à l’arrière. Enfin, Land Rover lève le voile sur la Range Rover Evoque Cabriolet, l’unique SUV compact premium sans toit disponible sur le marché. Jaguar crée également la sensation à Bruxelles avec son SUV F-Pace qui aura la lourde tâche de défier BMW, Lexus, Mercedes ou encore Audi dans ce segment. La marque indo-britannique profite de l’occasion pour présenter la XE au public du palais de Heysel. Il s’agit d’une berline sportive qui va marcher sur les plates-bandes de l’Audi A4 et de la BMW 3.

Les nouveautés qui ont marqué les esprits

De nombreuses marques ont choisi Bruxelles pour présenter en première européenne leurs derniers modèles. C’est le cas de Lexus qui a présenté pendant ce salon la RC 300 h, un coupé hybride, la nouvelle RX ainsi que la berline IS 300h et la compacte CT 200h transformées en séries spéciales Shadow Edition. Porsche sort au cours de cet événement deux modèles phares. Il s’agit de la Macan GTS et de la 911 Turbo S Coupé. La première est un SUV qui affiche une puissance de 360 chevaux avec un échappement sport pour savourer le son du moteur. L’intérieur soigné, des sièges sport, les jantes noires 5 branches de 20 pouces, tout reflète l’image sportive de la marque allemande.

De son côté, Mercedes a fait découvrir son modèle GLS qui est en fait le SUV de la classe S, aux passionnés de l’automobile. Il offre 7 vraies places avec le confort si caractéristique de la marque aux étoiles. Cette voiture possède de réelles aptitudes en tout-terrain qui devraient ravir les amateurs. La réplique vient de Bentley qui présente à Bruxelles son luxueux SUV de 600 chevaux baptisé Bentayga. D’autres nouveautés sont à signaler de l’autre côté des Alpes avec l’Alfa Romeo Giulia aux formes douces et au style sportif. Chez Abarth, c’est la série spéciale Competizione by TAG Heuer qui crée la sensation avec son bloc 1.4 T-jet de 180 chevaux posé sur une 595 Competizione. Fiat n’est pas en reste avec la Tipo, une berline compacte. Chez les Françaises, Citroën dévoile la Cactus M, un concept-car largement inspiré de la légendaire Méhari. DS met en avant la DS4 et la DS4 Crossback tandis que Peugeot met sous les projecteurs la 308 GTI avec ses 270 chevaux et ses formes agressives.

[metaslider id=1609]

Partagez l'article sur :