Bilan de l’année 2016 du marché automobile français

Bilan-2016

L’année 2016 vient de s’achever et l’argus dresse un bilan plutôt positif de l’état du marché français. Une hausse a été enregistrée concernant l’achat de véhicules neufs et les marques françaises ont toujours autant la côte auprès des particuliers.

Une hausse des ventes est enregistrée

Le marché de l’automobile français n’a jamais été aussi florissant. Le communiqué de presse publié par le Comité des constructeurs français ou CCFA a dévoilé que la vente des véhicules neufs est en hausse. En 2016, la barre des deux millions de véhicules particuliers a été dépassée. En tout, ce sont 2 015 186 nouvelles immatriculations qui ont été enregistrées en France pour l’année 2016, ce qui correspond à une hausse d’environ 5,1 % par rapport à l’année 2015. C’est la première fois depuis 2011 qu’une pareille situation se présente.

Les marques françaises ont la côte

Les Français n’achètent pas uniquement plus de voitures, ils privilégient également les marques françaises. Les constructeurs français détiennent, en effet, plus de 53,22 % des parts du marché des véhicules particuliers. Parmi les constructeurs les plus plébiscités par le public, Renault est celui qui se démarque le plus. Le groupe enregistre une hausse de 8 % sur ses ventes en 2016. La marque Renault seule a réussi à augmenter sa vente de voiture de 6,6 %. De plus, la Clio continue toujours à occuper la première place des voitures les plus vendues en France. La filiale Dacia de Renault, quant à elle, a fait un rebond de 13,6 %. Son modèle phare, la Sandero, occupe la 6e position des véhicules les plus vendus en France. Même si PSA n’enregistre pas la même réussite commerciale que Renault, elle a fait des progrès, avec une hausse des ventes de 2,6 %.

Les marques allemandes sont en bonne position

Après les voitures françaises, ce sont les modèles allemands que les consommateurs français apprécient le plus. Sur les 46,48 % de part de marché restant, ce sont les marques du groupe allemand Vokswagen qui se taillent la part du lion. Si Volkswagen souffre d’un petit recul suite au scandale qu’elle a récemment connu, ses filiales ont toutes augmenté leur vente durant l’année 2016. Audi, par exemple, a réalisé 10,1 % de vente en plus par rapport à l’année 2015. Quant à Porsche, elle a augmenté ses ventes de 9,2 %, contre 8,6 % pour Skoda.

Les Français sont plus écologistes et achètent d’occasion

Les tendances du marché de 2016 affirment que les Français affichent un comportement de plus en plus écologiste. Le diesel a connu une baisse importante de ses ventes. Elle n’occupe plus que 52 % du marché alors qu’elle en détenait 57 % l’année précédente. La vente de véhicules à essence a aussi augmenté et est passée de 38 % à 43 %. Dans la foulée, les véhicules hybrides rechargeables et électriques commencent à susciter l’engouement des acheteurs. Ils atteignent désormais 1,5 % des ventes. Le marché de l’occasion se porte également très bien en France. À l’issue de l’année 2016, le marché des voitures d’occasion a enregistré 5,64 millions de ventes, soit une hausse de 1,5 %.