Automobilistes, quels sont vos droits pendant le confinement ?

Déplacements, attestations, réparations, achat d’une voiture : le deuxième confinement change un peu la donne pour les automobilistes que nous sommes. Suivez le guide. 

femme masque voiture confinement

Depuis hier soir minuit, tout le territoire national est concerné par un nouveau confinement mis en place jusqu’au 1er décembre 2020. Cette décision Bien sûr vise à endiguer la progression de l’épidémie de COVID 19. Si ce nouveau confinement apparaît un peu moins lourd que le précédent pour préserver l’économie, les déplacements restent néanmoins dérogatoires. Pendant quatre semaines, pour pouvoir mettre le nez dehors, seuls dix motifs seront valables. Trois attestations sont disponibles en format PDF : une attestation de déplacement dérogatoire, à remplir notamment pour les déplacements entre le domicile et le boulot, faire ses courses, se rendre à une consultation médicale ou prendre l’air dans un rayon de 1 km. Cette attestation peut également être générée en ligne, notamment sur smartphone. Un justificatif de déplacement scolaire, valable plusieurs jours entre le domicile et le lieu d’accueil de l’enfant, à faire signer par l’établissement scolaire. Et un justificatif de deplacement professionnel, également valable plusieurs jours, à remplir par l’employeur.

Les déplacements autorisés

Les déplacements sont autorisés pour les dix motifs suivants. D’abord, bien sûr, pour exercer votre activité professionnelle lorsque le télétravail n’est pas possible, mais aussi pour des achats de première nécessité. Vous pouvez également vous déplacer pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à votre activité professionnelle. Les déplacements sont en outre autorisés pour des raisons médicales, des motifs familiaux impérieux (assistance aux personnes vulnérables et précaires, garde d’enfants), pour accompagner un enfant à l’école ou aller le chercher et pour vous rendre à des formations, un examen ou un concours. 

Pendant ce second confinement, les déplacements sont également autorisés pour une convocation judiciaire ou administrative, pour vous rendre dans un service public, participer à des missions d’intérêt général sur demande  de l’autorité administrative. Enfin, vous pourrez mettre le nez dehors sans risquer une amende pour une activité physique ou la sortie de votre animal de compagnie dans la limite d’une heure et dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile.

Déplacements des automobilistes entre régions et frontières

Les sorties pour les loisirs ou les rassemblements privés sont interdits. Les commerces jugés non essentiels (restaurants, coiffeurs, magasins de vêtements) sont, pour l’heure, de nouveau fermés. Idem pour les déplacements entre les régions. Pour le retour des vacances de la Toussaint, ce week-end, « une attestation sur l’honneur suffira », a assuré Jean Castex lors de sa conférence de presse. A noter que l’attestation de déplacement dérogatoire est également disponible sur l’application TousAntiCovid. Les frontières extérieures à l’espace européen seront fermées, sauf pour les Français et les résidents en France. « Toute personne arrivant sur le territoire devra faire la preuve d’un test négatif réalisé 72 heures à l’avance », a précisé le Premier ministre Jean Castex.

Les sanctions en cas de non-respect 

En cas de non-respect des règles du confinement, l’amende forfaitaire est de 135 € (majorée à 375 €). En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende forfaitaire est de 200 € (majorée à 450 €). S’il y a trois infractions en 30 jours, c’est un délit puni d’une amende de 3 750 € et passible de six mois d’emprisonnement.

Peut-on être plusieurs en voiture ?

A-t-on le droit d’être à plusieurs dans une voiture, pour aller au supermarché, par exemple, notamment lorsque l’on est en couple ? Le ministère de l’Intérieur reste assez vague à ce sujet, mais précise tout de même que « Le covoiturage est possible pour effectuer les déplacements autorisés ». Il reste toutefois indispensable que chacun des occupants ait une bonne raison de se déplacer, et soit en possession de son attestation. 

Avez-vous le droit d’aller chez le garagiste durant le confinement ?

Peu d’automobilistes le savent, mais il est tout à fait autorisé de vous rendre chez le garagiste pour faire réparer votre voiture, même pendant le confinement. À condition bien sûr que les gestes barrières et les mesures de protection soient mises en place et respectées. Au début du premier confinement, les garagistes n’effectuaient que des réparations indispensables (pneumatiques, freinage, éclairage) sur les véhicules des Français en première ligne face à l’épidémie (infirmiers, médecins, taxis, ambulanciers, etc). Mais par la suite, le gouvernement a précisé que n’importe quel automobiliste avait le droit d’aller chez le garagiste, que le besoin soit urgent ou non. La politique du gouvernement ne devrait pas changer lors du reconfinement : vous avez le droit de vous rendre chez le garagiste pour faire réparer ou entretenir votre véhicule, quel que soit le niveau d’urgence de votre réparation.

Confinement : comment acheter une voiture ?

La fermeture des espaces de vente va amener les consommateurs vers des canaux de vente en ligne. Pour acheter une voiture d’occasion, il est par exemple possible de la commander sur Vivacar et de vous la faire livrer. Globalement, les points de vente automobiles se limiteront à la livraison de véhicule. Vous devrez prendre rendez-vous et préciser « retrait de commandes » sur votre attestation de déplacement dérogatoire.  

Comment désinfecter votre voiture ?

Si vous êtes contraints d’être à plusieurs dans la même voiture, quelques règles s’imposent afin de limiter les risques de propagation du Covid-19. L’idéal est en effet de s’asseoir loin les uns des autres, d’où l’importance de voyager en nombre réduit, à défaut d’être seul. Vous pouvez également désinfecter l’habitacle de votre voiture, à commencer par le volant. Mais attention à ne pas utiliser d’eau de javel, au risque d’endommager la sellerie. La meilleure façon de désinfecter l’intérieur de votre auto demeure les solutions à base d’alcool, notamment celles qui en contiennent au moins 70 %. Ces dernières permettent de parfaitement désinfecter l’habitacle sans pour autant abîmer les surfaces. Enfin, il est également possible de nettoyer l’intérieur de votre véhicule avec de l’eau et du savon, une formule plus classique, mais non moins efficace. Bien entendu, il est nécessaire de vous laver les mains dès le lavage terminé, et si possible à chaque fois que vous prenez le volant. Bonne route !

Partagez l'article sur :