Quatre astuces pour réduire son budget auto

Eco-conduite, assurance, co-voiturage, location entre particuliers, choix de la station service : les façons de réduire son budget auto existent et se multiplient. Conseils pour rouler mieux et dépenser moins.

budget auto

Le prix d’une auto ne se limite malheureusement pas à son acquisition. Et s’il est possible dès cette étape de faire de substantielles économies, ce n’est que le début d’un investissement à long terme. Au total, le budget annuel d’un automobiliste, intégrant le prix de la voiture, son entretien, le carburant et l’assurance s’élève pour 2018 à 8 587 €, selon l’Automobile Club National. Une somme importante, certes, mais qui ne correspond pas vraiment à l’achat, et à l’usage d’une super sportive, puisque l’exemple pris en compte pour cette étude est une Peugeot 308 diesel. Reste qu’il s’agit là d’une moyenne qui peut sensiblement baisser. En commençant par rouler différemment.

Eco-conduite : pied léger et anticipation

Inutile de vouloir épater ses voisins à chaque feu rouge. Sauf à vouloir exploser sa consommation. Pour économiser du carburant, mieux vaut avoir le pied léger. Non sans pour autant démarrer trop doucement. Il faut donner à la voiture un bon élan, pour pouvoir lui permettre de continuer sa route sur un filet de gaz. Pour cela,  il convient également d’anticiper le plus possible les décélérations et les arrêts. Il est également utile d’utiliser son GPS dès que l’on abandonne ses déplacements quotidiens. C’est un excellent moyen d’éviter de se perdre, et donc de faire des détours qui rallongent le trajet en consommant plus que nécessaire.

Assurance : faire jouer la concurrence

En France, les consommateurs ont tendance à rester très fidèles à leur compagnie d’assurance. Pourtant, les entreprises de ce secteur privé sont concurrentes. Au moment de son échéance, il est donc tout à fait possible de demander un devis à une autre compagnie que la sienne et de la présenter à son agent. S’il est bon commercial, il consentira à un rabais, pour que le client ne file pas vers la compagnie rivale. De même, il n’est pas nécessaire d’assurer sa voiture en formule tout risque quel que soit son âge. Lorsqu’elle a dépassé 6 ans, sa valeur en cas de sinistre ou de vol n’est plus suffisamment élevée pour qu’une telle police soit rentable. Autre moyen de faire des économies : l’assurance au km. Cette formule peut être intéressante pour les petits rouleurs qui effectuent moins de 5 000 km par an.

Carburant : utiliser le moins cher

La question ne se pose même plus : le carburant vendu par les pompes des supermarchés est identique à celui des stations classiques. Pour autant, ce dernier n’est pas toujours le moins cher. Les grandes marques comme Esso ou Total ont ouvert des stations low cost qui rivalisent avec les hypermarchés. Il faut donc comparer les tarifs très fluctuants. D’autant que les distributeurs sont obligés d’y inscrire leurs grilles de tarification sous peine d’amende.

La location entre particuliers et l’auto-partage pour rentabiliser la voiture

Si le mode de location d’un bien immobilier entre particuliers est entré dans les mœurs, ce n’est pas encore le cas pour les autos. Pourtant, les formules existent. Des plateformes permettent de rentabiliser sa voiture les jours où elle n’est pas utilisée par son propriétaire. Quant aux trajets que ce dernier effectue, il peut également réaliser quelques gains en accueillant des passagers payants. Une manière peu contraignante, et très conviviale de faire baisser son budget automobile.