Actualité Auto

L’achat automobile 2.0 en plein essor

Le parcours d’achat automobile en ligne s’est accéléré et devient de plus en plus fréquent. Selon une étude lancée par la société de conseil C-Ways, les Français ont acheté plus rapidement que jamais leur voiture en 2020, en se renseignant tout d’abord sur les plateformes digitales des constructeurs. 

achat automobile

En 2020, les Français ont mis 6 semaines à acheté leur voiture au lieu de 10 semaines en 2019. Pas de doute, le parcours d’achat automobile s’est accéléré. C’est ce que révèle les résultats d’un sondage mené auprès de 1300 ménages qui ont acheté une auto neuve ou d’occasion ces six derniers mois. 33 % de ces acheteurs automobiles français interrogés se déclarent désormais prêts à acheter leur véhicule intégralement en ligne, contre 29 % en 2019. Une progression qui doit beaucoup à la facilité et la rapidité du parcours d’achat digital qui s’est significativement amélioré en 2020.

Attrait croissant du parcours d’achat automobile en 2.0

Le parcours d’achat, autrement dit le processus pour changer de véhicule, de la réflexion initiale à la signature du bon de commande, a beaucoup évolué en 2020. Evidemment, la crise sanitaire a participé à l’accélération de la digitalisation : coincés entre quatre murs, les clients ont pianoté plus allègrement sur leur ordinateur pour débusquer leur prochain modèle. 29 % des acheteurs ont ainsi déclaré avoir fait une étape de l’achat en ligne, soit 10 points de plus qu’en 2019. La configuration en ligne s’est également démocratisée : 54 % des acheteurs en ont fait une, contre 44 % en 2019. 

De l’intérêt des constructeurs à digitaliser entièrement le parcours d’achat automobile

Une tendance qui devrait rendre l’offre en France plus mature et systématique sur les plateformes qui ont tout intérêt à proposer désormais un réel parcours d’achat entièrement digitalisé. Les constructeurs semblent, en effet, avoir tout à gagner à développer ce service d’e-accompagnement des ventes car une recrudescence du phénomène n’est pas à exclure dans les années à venir. Car, de l’autre côté du miroir, 33 % des acheteurs sondés se disent prêts à acheter un véhicule intégralement en ligne. La tendance du click and collect dans l’automobile est bien présente.

De futurs acquéreurs plus fixés sur leurs envies

Autre élément important que dévoile cette enquête Nextcar : les futurs acquéreurs sont plus affirmés dans leur choix. Grâce au parcours digital d’achat, les acheteurs hésitent moins sur le type de véhicule qui leur conviendrait. 41 % des ménages interrogés déclarent avoir choisi la marque de leur prochain véhicule en entamant leur parcours d’achat. Seul point où ils tergiversent : l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion qui constitue un véritable dilemme. Car les délais de livraison sont toujours plus longs pour une auto neuve mais les primes et les bonus sont plus attrayants que pour l’achat d’un véhicule de seconde main. Sur ce point, 36 % ont mis plus de temps à se décider contre 18 % en 2019.

Le leasing continue sa percée

Niveau financement, le leasing (LOA et LLD) continue à séduire les particuliers et atteint désormais 42 % des ventes de véhicules neufs en 2020 (contre 39 % en 2019). 77 % des sondés confient bien comprendre les avantages et les inconvénients de ces modes de possession. Le seul frein : tous ceux qui sont encore attachés à la propriété et ils forment 41 % des répondants. L’achat d’une voiture comme bien dématérialisé a donc encore un peu de route à faire. De même que l’abandon du contact humain qui continue à fidéliser le client mieux qu’une simple interface. 

Un rebond du marché automobile en 2021

Après une année marquée par une forte baisse des ventes de voitures en Europe à cause de la pandémie de Covid-19, l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) prévoit un rebond du marché automobile en 2021 avec des ventes en hausse d’environ 10 % par rapport à 2020. Grâce aux campagnes de vaccination, le marché automobile devrait reprendre des couleurs au second semestre.